Chargement...
Chargement...

Le mythe ou la représentation de l'Autre dans l'oeuvre romanesque d'Aragon

Auteur : Cécile Narjoux

Paru le : 15/02/2001
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

28,95 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
22,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

L'auteur propose ici une étude novatrice de toute l'oeuvre romanesque d'Aragon, incluant les proses poétiques, présémiologiques, et quasi-théoriques, et envisageant son écriture comme un dialogue entre les mythes de l'Antiquité et ceux de l'imaginaire du poète. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Cécile Narjoux propose ici une étude novatrice de toute l'œuvre romanesque d'Aragon, incluant les proses poétiques (Le Paysan de Paris), présémiologiques (Henri Matisse, roman) et quasi théoriques (Théâtre/roman). La «fabulation magico-romanesque» d'Aragon, selon l'expression de Breton, est ainsi envisagée comme une écriture essentiellement polyphonique, faisant dialoguer les mythes de l'Antiquité et ceux de l'imaginaire aragonien. Se dessinent par là même une intertextualité interne à l'œuvre et une autobiographie poétiquement masquée, dont la cohésion est assurée in fine par le motif architectural et mythique du labyrinthe, «grande ossature inconsciente», qui fait, selon Proust, le style d'un écrivain et fonde sa littérarité. Naît ainsi une rhétorique spécifiquement aragonienne qui s'illustre dans le retour de figures de style privilégiées, telles l'antithèse, la métaphore, l'oxymore, l'hypallage et la métonymie : autant de tentatives stylistiques de concilier par l'écriture les contradictions internes à l'œuvre et à la psychologie de l'auteur et de ses personnages. Ceux-ci, pris dans le mouvement apparemment progressiste du Monde Réel, se retournent en fait sans cesse sur leur passé : c'est la «grande aventure négative» (Les Voyageurs de l'impériale) qui les met aux prises avec l'idée de Temps qu'incarnent et explicitent les quatre grands archétypes de la femme aragonienne auxquels se confrontent tour à tour les archétypes correspondants de l'homme aragonien. «Où cela commence, ou cela finit-il, moi ?» est-il dit dans Théâtre/Roman. Toute l'œuvre d'Aragon tente d'y répondre en mettant continuellement en scène les conflits du Moi et de l'Autre, de l'Autre et du Même, tension éminemment productive puisqu'elle aboutit à l'une des écritures les plus puissantes et originales du XXe siècle.

Fiche Technique

Paru le : 15/02/2001

Thématique : Auteurs - Critique littéraire

Auteur(s) : Auteur : Cécile Narjoux

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7475-1347-5

EAN13 : 9782747513470

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 350

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 476 g