Chargement...
Chargement...

Le rire du Mômo : Antonin Artaud et la littérature anglo-américaine

Auteur : Jonathan Pollock

Paru le : 11/10/2002
Éditeur(s) : Kimé
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Détours littéraires
Contributeur(s) : Non précisé.

25,40 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etudie comment le travail de A. Artaud sur de nombreuses oeuvres anglo-saxonnes a orienté cet auteur dans le domaine de l'humour tel qu'il a été défini par les Anglais, mais permet aussi de relire ces mêmes oeuvres à travers l'évolution sémantique de l'humour. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Dans le seul domaine anglais Artaud mentionne, traduit, adapte ou commente Shakespeare, Kyd, Tourneur, Webster, Jonson, Ford, Poe, Carroll, Chesterton, Wells, Stevenson, Chaucer, Southwell, Rossetti, Keats, Shaw, Wilde, Butler, Conrad, Byron, Shelley, Blake, Hawthorne, Melville, Faulkner, Lawrence, Fludd, Lewis, De Quincey, Coleridge et Synge. Il n'est guère étonnant, alors, que la manière dont Artaud conçoit et pratique l'humour relève de l'humour tel que les Anglais l'ont défini et illustré. Si l'examen de ses sources nous aide à mieux comprendre les conceptions et les réalisations d'Artaud, celles-ci nous incitent également à relire les œuvres anglaises en question. Car Artaud a su repérer le moment inaugural d'une histoire dont il constitue en quelque sorte l'aboutissement. C'est dans l'œuvre indissolublement théorique et pratique d'Antonin Artaud que s'accomplit la pleine réalisation de ce quelque chose qu'il appelle «humour» et qui avait reçu cette dénomination sur les planches du théâtre élisabéthain. Lorsque Artaud s'arroge le sobriquet mômo, il chausse les brodequins du fool shakespearien par qui en premier la saute d'humeur s'est transformée en saillie d'humour. L'œuvre d'Artaud nous permet de comprendre, par un effet de retour, non seulement l'effectuation de l'humour dans le roman gothique (Lewis), la nouvelle fantastique (Poe) ou le nonsense carrollien, mais aussi son évolution sémantique. Artaud laisse à penser que le mouvement de bascule humeur-humour n'est pas le seul produit des aléas historico-linguistiques, ni simplement un processus sémantique de type métaphorique, mais le résultat de la désarticulation de deux dimensions propositionnelles autour d'un seul et même sens.

Fiche Technique

Paru le : 11/10/2002

Thématique : Auteurs - Critique littéraire

Auteur(s) : Auteur : Jonathan Pollock

Éditeur(s) : Kimé

Collection(s) : Détours littéraires

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84174-282-2

EAN13 : 9782841742820

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 256

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,9 cm

Poids : 344 g