Chargement...
Chargement...

Staline, 1878-1953 : mensonges et mirages

Auteur : Jean-Jacques Marie

Paru le : 13/02/2013
Éditeur(s) : Autrement
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Vies parallèles
Contributeur(s) : Non précisé.

21,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

La vie, l'action politique et l'héritage de cette figure historique majeure du communisme soviétique est mise en relief grâce à de nombreuses reproductions de documents d'époque. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Vies parallèles. Une collection de biographies illustrées qui analyse les représentations d'un personnage célèbre au gré des mouvements de l'histoire. Staline 1878-1953 Mensonges et mirages Discrètement élu le 4 avril 1922 secrétaire du comité central du Parti communiste russe, Staline commence dès 1929, année de la collectivisation forcée, à fabriquer son image de « père des peuples » et de « bienfaiteur de l'humanité ». Il entretient pendant un quart de siècle son propre culte pour faire oublier le Goulag, les massacres, les procès truqués, les famines, la déportation d'une douzaine de peuples... Trois ans après sa mort, Khrouchtchev dénonce ses crimes et son culte de la personnalité ; les révélations qui suivent la chute de l'URSS en 1991 le ravalent au rang de bourreau. En ruinant son pays et en promouvant la nomenklatura parasitaire et avide d'où sont issus les oligarques pillards d'aujourd'hui, Joseph Staline a créé les conditions de la dislocation de l'Union soviétique. Pourtant, les cercles nationalistes et le gouvernement de Russie organisent aujourd'hui sa réhabilitation.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Les Révolutions russes 1917-1953

L’année 1917 fut un tournant sur le plan international mais particulièrement dans l’histoire de la Russie, dernier empire en cette aube du XXe siècle.

Voici une bibliographie d’ouvrages généraux qui ont pour but, de manière plus ou moins fournie, de reprendre la chronologie des événements, de clarifier le rôle de chacun et de revenir sur des termes parfois complexes (Blancs, Bolcheviks, Soviet…) et enfin de présenter les conséquences pour le peuple russe de ces bouleversements politiques de l’année 1917 jusqu’à la mort de Staline en 1953.

Historien français pionnier dans le renouvellement de l’historiographie soviétique, il publie sa thèse dénuée de toute idéologie, La Révolution russe de 1917 en 1976. L’originalité de ses travaux lui donne le statut d’auteur de référence. En effet, M. Ferro s’intéresse à l’histoire sociale des mouvements révolutionnaires, il observe et analyse ces révolutions du point de vue de ceux d’en bas et voit dans la masse sociale beaucoup plus de nuances et de complexité que ses prédécesseurs.

Orlando Figes est un historien britannique qui consacre tout son travail à l’histoire russe et plus généralement de l’Europe de l’Est depuis la fin des années 80. Il enseigne actuellement à Londres. Plume exceptionnelle, il est l’auteur de deux grands ouvrages, La Révolution russe (1891-1924) et Les Chuchoteurs (vivre et survivre sous Staline).

Alexandre Jevakhoff est un historien et haut fonctionnaire français, il préside le Cercle de la marine impériale russe et est membre de l’Union de la noblesse russe. Son livre sur les Russes blancs fut particulièrement salué lors de sa parution en 2007 aux éditions Tallandier.

Jean-Jacques Marie est un historien français, spécialiste de l’URSS et du communisme. Auteur remarqué pour ses biographies sur Trotsky, Staline, Lénine et Beria, il s’impose aujourd’hui comme un auteur incontournable de l’histoire soviétique.

Alexandre Sumpf est spécialiste de l’histoire de la Russie contemporaine. Son histoire sociale de l’Union soviétique, De Lénine à Gagarine, fut particulièrement remarquée lors de sa publication en 2013 en folio histoire inédit.

Nicolas Werth est historien et directeur de recherche à l’Institut d’histoire du temps présent (CNRS), il s’est imposé comme l’un des meilleurs spécialistes de l’histoire de la Russie, en France et au-delà.

Dossiers

Joseph Vissarionovitch Djougachvili alias Staline

Le 5 mars 1953 Joseph Staline décédait à Moscou. 60 ans plus tard qu'en est-il du travail historiographique le concernant ?

Fiche Technique

Paru le : 13/02/2013

Thématique : Autres biographies

Auteur(s) : Auteur : Jean-Jacques Marie

Éditeur(s) : Autrement

Collection(s) : Vies parallèles

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7467-3342-0

EAN13 : 9782746733428

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 283

Hauteur : 23 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 369 g