Chargement...
Chargement...

Marguerite Yourcenar : une écriture en mal de mère

Auteur : Carole Allamand

Paru le : 24/03/2004
Éditeur(s) : Imago
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

21,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
14,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Cette étude analyse l'oeuvre de l'écrivain en mettant en relation son besoin d'écriture avec la mort de sa mère. A travers sa production littéraire, on lit le mépris du moi et on comprend que sa venue au monde fut vécue comme une tragédie. Son oeuvre est décrite en abordant les personnages féminins, narguant la féminité et la maternité. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Première femme à porter l'habit vert, Marguerite Yourcenar a laissé une oeuvre riche et complexe qui a beaucoup inspiré la critique. Un ressort essentiel de son écriture est, cependant, resté dans l'ombre : la mort de la mère, qui décéda quelques jours après son accouchement. Et le grand écrivain n'aura de cesse de batailler avec ce dramatique événement, véritable «scène primitive» de son imaginaire, coeur secret de chacun de ses livres. S'appuyant sur une double lecture, littéraire et psychanalytique, Carole Allamand se propose d'éclairer les rapports existant entre la poétique de la romancière et la perte irréparable de la mère, de mettre au jour une «écriture en mal de mère». Une écriture virile qui montre un mépris affiché pour le moi, pour un sujet dont la mise au monde fut aussi une mise à mort, une écriture qui narre la hantise de la féminité et de son sinistre privilège, la maternité. Au fil des pages de ce brillant essai, on comprend mieux que Marguerite Yourcenar a composé son personnage d'auteur avec autant de soin que chacun de ses livres, et que son style, loin d'être voué au seul perfectionnisme classique, procède d'une perpétuelle lutte contre les forces de la subjectivité. Ainsi se trouve mis à nu le désir obsédant l'écrivain : celui d'être enfin regardée et reconnue par sa mère, Fernande, laquelle «détourna la tête quand on lui présenta l'enfant», puis ferma les yeux pour toujours.

Fiche Technique

Paru le : 24/03/2004

Thématique : Auteurs - Critique littéraire

Auteur(s) : Auteur : Carole Allamand

Éditeur(s) : Imago

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-911416-97-X

EAN13 : 9782911416972

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 196

Hauteur : 23 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,6 cm

Poids : 285 g