Chargement...
Chargement...

Naissance littéraire du fascisme

Auteur : Uri Eisenzweig


19,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
15,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Marqués par une même sensibilité littéraire fin de siècle, Maurice Barrès, l'auteur des "Déracinés", et l'anarchiste Bernard Lazare, ces deux grands penseurs du dreyfusisme et de l’antidreyfusisme, rejetaient tous les deux le récit comme forme privilégiée du vrai : tel est le paradoxe qui constitue le point de départ de la démonstration d'Uri Eisenzweig. ©Electre 2021

Fin 1897 l'innocence du capitaine Dreyfus éclate au grand jour. S'opère alors un étonnant chassé-croisé. Bernard Lazare, le premier à avoir réfuté publiquement la thèse d'un Dreyfus coupable, se retire de la scène médiatique. Alors que Maurice Barrès, jusqu'ici silencieux, s'engage dans le déni de l'évidence : l'injustice commise à l'égard du capitaine juif. Le livre d'Uri Eisenzweig se penche sur ce moment paradoxal. Il en propose une interprétation touchant aux positions de fond de ces deux penseurs majeurs du dreyfusisme et de l'antidreyfusisme. Marqués par une même sensibilité littéraire fin de siècle, tous deux rejettent le récit comme forme privilégiée du vrai. C'est ce rejet qui, après avoir guidé son geste pionnier de démystification, écarte l'anarchiste Lazare du combat centré sur l'effort de raconter la vérité - dont le «J'accuse !» de Zola est le modèle. En même temps, la fascination pour une vérité échappant au récit génère chez Barrès une imagination romanesque qui, transposée au domaine politique, annonce le fascisme : une conception de la Nation comme entité organique enracinée, fatalement menacée par toute altérité, tout récit. À cette vision du monde correspondent un refus des valeurs universelles et un déterminisme racial. Le livre se termine sur une lecture du superbe Journal d'une femme de chambre (1900) d'Octave Mirbeau. Inversant le rapport barrésien entre récit et vérité, ce roman est le premier à souligner que l'imaginaire fasciste naissant est indissociable d'un nouveau statut littéraire pour l'Autre - ici, le Juif, tel que le représente l'antisémitisme.

Fiche Technique

Paru le : 10/10/2013

Thématique : Essais et théories - Dictionnaire

Auteur(s) : Auteur : Uri Eisenzweig

Éditeur(s) : Seuil

Collection(s) : Librairie du XXe et du XXIe siècles

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-02-113590-X

EAN13 : 9782021135909

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 167

Hauteur : 23 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,5 cm

Poids : 268 g