Chargement...
Chargement...

Lettres d'Amérique : New York, Argentine, Brésil, 1940-1942

Auteur : Stefan Zweig

Auteur : Lotte Zweig

Paru le : 07/11/2012
Éditeur(s) : Grasset
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Darién J. Davis - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Oliver Marshall - Préfacier : Darién J. Davis - Préfacier : Oliver Marshall - Traducteur : Adrienne Boutang - Traducteur : Baptiste Touverey

22,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
15,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Ces lettres ont été écrites alors que S. Zweig a fui avec son épouse le nazisme : ils arrivent en Angleterre en 1933 puis aux Etats-Unis en 1941. Ils parcourent tout le continent et s'installent au Brésil où ils se suicident en février 1942. Cette correspondance permet de connaître les dernières pensées de l'écrivain et le rôle joué par sa femme, courageuse et discrète. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Ces lettres sont bien la preuve qu'il n'existe pas de biographie définitive. Au matin du 23 février 1942, près de Rio de Janeiro, on retrouve les corps enlacés de Stefan et Lotte Zweig, suicidés. Fuyant le nazisme, ils avaient quitté l'Autriche pour s'exiler en Angleterre dès 1933. Puis, en 1941, l'auteur d'Amok est invité en Amérique, où il est reçu en héraut de l'humanisme et de la paix. Les Zweig-vont parcourir tout le continent nord et sud-américain, de New York au Brésil, terre d'asile rêvée, d'où ils envoient à leurs amis et surtout à leur famille restée en Europe de nombreuses lettres, demeurées pour la plupart inédites jusqu'à aujourd'hui. On y entend l'espoir inlassable qui les animera jusqu'au bout - jusque dans leur dernière demeure de Petrópolis où, rattrapés par les fantômes de l'Europe en proie à la barbarie, ils mettront fin à leurs jours. Cette correspondance à deux voix est un document littéraire exceptionnel à plus d'un titre : pour la première fois, nous lisons pour ainsi dire les derniers mots de Stefan Zweig, et nous découvrons les « lettres d'une inconnue », celles de Lotte, une femme extraordinaire aussi courageuse que discrète, qui joua dans la vie de Zweig un rôle qu'on ne soupçonnait pas. Ce « voyage dans le passé », témoignage poignant de l'amour qui unira le couple jusque dans la mort, révèle sous un jour méconnu et passionnant l'un des plus grands écrivains du XXe siècle. « La correspondance de Stefan et Lotte Zweig est en quelque sorte le reflet de l'état d'esprit de nombreux Juifs allemands ou autrichiens qui, rejetés par leur pays d'origine, n'ont pas su s'adapter à une nouvelle patrie ou se nourrir de leurs origines juives. » Judith Laikin Elkin, Association des études juives sud-américaines « Un livre prenant et émouvant, de la première à la dernière page. » Klemens Renoldner, directeur de l'Institut Stefan Zweig de Salzbourg « Ces lettres, à la fois intimes et familiales, hantées par la guerre, apportent un éclairage nouveau sur les années que le couple passa en Amérique du Sud ainsi que sur l'acte ultime et tragique qui fut le leur. » Eva Hoffman

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Une nouvelle traduction pour Stefan Zweig

Nous le connaissons tous, nous sommes nombreux à à aimer ses ouvrages et nous allons en plus pouvoir le redécouvrir avec une nouvelle traduction dans la Pléiade, Stefan Zweig est plus que jamais l'un des plus grands auteurs de la littérature allemande.

Fiche Technique

Paru le : 07/11/2012

Thématique : Littérature Germanique - Néerlandaise

Auteur(s) : Auteur : Stefan Zweig Auteur : Lotte Zweig

Éditeur(s) : Grasset

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-246-78743-2

EAN13 : 9782246787433

Format : Non précisé.

Reliure : Broché sous jaquette

Pages : 300

Hauteur : 23 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,2 cm

Poids : 372 g