Chargement...
Chargement...

L'écrivain et son critique : une fratrie problématique

Paru le : 14/02/2014
Éditeur(s) : Kimé
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Détours littéraires
Contributeur(s) : Directeur de publication : Philippe Chardin - Directeur de publication : Marjorie Rousseau - Collaborateur : Magali Renouf

35,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une étude des rapports ambivalents entre l'écrivain et le critique littéraire à travers les prismes de l'histoire, de la géographie et des différents genres littéraires : le roman, le théâtre, la poésie, etc. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'écrivain et son critique : une fratrie problématique « On n'est jamais si malheureux qu'on croit » ! Les écrivains des siècles précédents, surtout ceux du XIXe siècle, auront passé leur temps à déplorer l'existence de ces individus détestables, de ces tyrans ignares, de ces parasites impuissants qu'étaient à leurs yeux les critiques ; et voici que leurs successeurs du début du XXIe siècle se mettent à pleurer en choeur la disparition (dans laquelle ils voient l'un des plus graves symptômes du déclin de la littérature) de ce personnage indispensable ! Cet ouvrage comparatiste de synthèse aborde sous des angles multiples - chronologiques avec une dominante qui va du XVIIIe au XXIe siècles, génériques en prenant notamment en compte non seulement le roman auquel sont consacrés la majeure partie des articles mais aussi le théâtre et la poésie, géographiques en incluant par exemple l'Amérique latine, l'Estonie ou l'Inde - les rapports ambivalents de ces frères ennemis qui n'en font parfois qu'un seul, ainsi lorsque le critique universitaire se transforme à son tour en écrivain, un phénomène sur lequel se penche Jacques Bidy : « la littérature comparée mène à tout, même à la littérature ». Une attention particulière est prêtée aux mises en scène fictionnelles des relations entre l'écrivain et son critique (notamment dans les romans de Nabokov ou dans Possession d'Antonia Byatt), aux effets de l'intervention de ces critiques particuliers que sont le censeur ou le juge (sujet en particulier de l'article d'Hélène Maurel-lndart), ainsi qu'à ce genre hybride de la fiction critique qui s'est développé durant ces dernières décennies. Les réflexions générales de Daniel-Henri Pageaux s'appuient sur la « critique recréante » pratiquée par l'École de Genève, celles d'Yvan Leclerc sur l'hostilité de Flaubert à la critique et celles de Frédérique Toudoire-Surlapierre sur un ensemble de textes modernes quant à eux plutôt favorables à ceux que Genette appelle « des créateurs sans création ».

Fiche Technique

Paru le : 14/02/2014

Thématique : Auteurs - Critique littéraire

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Kimé

Collection(s) : Détours littéraires

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84174-650-X

EAN13 : 9782841746507

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 567

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 3,5 cm

Poids : 645 g