Chargement...
Chargement...

Les premières cités et la naissance de l'écriture : actes du colloque du 29 septembre 2009, Musée archéologique de Nice-Cemenelum


24,40 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Les débuts de l'urbanisation au Proche-Orient semblent le facteur majeur de l'apparition de l'écriture, mais de nouvelles découvertes archéologiques apportent de précieuses indications sur les lieux des premiers balbutiements de l'écriture, leur datation et les raisons pour lesquelles les hommes commencent à écrire. Ce sujet est étudié à travers différentes cultures : Mésopotamie, Egypte, etc. ©Electre 2021

La majorité des spécialistes place l'apparition de l'écriture au moment où les hommes éprouvent le besoin de comptabiliser les denrées stockées dans le but de les vendre. Ils se sédentarisent et organisent une vie urbaine nécessitant une comptabilité pour l'entretien des digues et la construction des palais et des temples. Dans cet ouvrage, des archéologues et des historiens examinent cette problématique en différents endroits clés et exposent les nouvelles découvertes archéologiques, dont certaines changent les datations et les lieux des premiers balbutiements de l'écriture. Selon Jean-Jacques Glassner, à Sumer, l'invention de l'écriture répond à la volonté des hommes de classer le monde et à la volonté d'une élite sociale de renforcer son pouvoir. En Égypte, Pascal Vernus fait remonter les multiples emplois de l'écrit bien avant le règne des pharaons. Isabelle Klock-Fontanille explique les raisons historiques pour lesquelles, en Anatolie, chez les Hittites, les écritures cunéiformes empruntées coexistent avec un système hiéroglyphique autochtone. Dominique Briquel souligne le rôle des transformations apportées par les Étrusques à l'alphabet grec avant qu'il ne soit emprunté par les Latins. Si Olivier Venture rappelle que l'écriture chinoise ne remonte qu'au milieu du XIIIe siècle av. J.-C., alors que de grandes cités existent dès le IVe millénaire av. J.-C., Léon Vandermeersch explique les fonctions religieuses des premiers écrits. Dans la vallée de l'Indus, Asko Parpola démontre, sur la base des langues dravidiennes, des mythologies indienne et mésopotamienne, comment une approche à la fois linguistique et culturelle permet d'identifier la valeur des signes. Vers le début du XIIIe siècle, les Aztèques parviennent à Mexico-Tenochtitlan, au terme d'une longue migration, porteurs d'une écriture ; Marc Thouvenot s'interroge sur son émergence et sur la manière dont cette écriture se développe avant la conquête espagnole.

Fiche Technique

Paru le : 02/03/2011

Thématique : Linguistique

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Actes Sud Association alphabets

Collection(s) : Non précisé.

Contributeur(s) : Directeur de publication : Pascal Vernus

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7427-9489-1

EAN13 : 9782742794898

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 205

Hauteur : 24 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,6 cm

Poids : 297 g