Chargement...
Chargement...

Correspondance 1903-1946

Auteur : André Gide

Auteur : Aline de Mayrisch de Saint-Hubert

Paru le : 26/06/2003
Éditeur(s) : Gallimard
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Les cahiers de la NRF
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Pierre Masson - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Cornel Meder - Préfacier : Pierre Masson

21,30 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Réunit près de deux cents lettres échangées en quarante ans entre A. Gide et A. Mayrisch, la marraine de sa fille. Ils firent connaissance grâce à une amie commune Maria Van Rysselberghe. A. Mayrisch, Luxembourgeoise bilingue, a aidé Gide à traduire Rilke et lui a facilité l'accès à la littérature allemande. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Les quelques deux cents lettres ici rassemblées retracent plus de quarante ans d'une amitié à la fois complexe et indéfectible, la nature inquiète et ardente de chacun des deux amis trouvant auprès de l'autre une écoute critique et affectueuse. Ce qui les avait rapprochés tenait autant de la compréhension intellectuelle que de la complicité affective: s'il avait fallu un compte rendu pénétrant de L'Immoraliste pour attirer l'attention de Gide sur Aline Mayrisch, c'est l'entreprise de celle qui était pour l'un et l'autre leur meilleure amie, Maria Van Rysselberghe, qui devait sceller leur alliance. Ces deux fils rouges courent ainsi tout au long de cette correspondance, entremêlant le public et l'intime, la parution des Caves duVatican ou de Corydon comme la naissance de Catherine, l'enfant dont Gide est le père et Aline Mayrisch la marraine. La position de celle-ci, luxembourgeoise et bilingue, contribua particulièrement à rendre cette amitié féconde. Elle joua ainsi, avant la Grande Guerre, un rôle de passeur entre Gide et la littérature allemande, l'aidant à traduire Rilke, contrôlant à son tour la traduction des Caves. Mais c'est surtout au lendemain de la guerre que son rôle va s'affirmer: à Colpach, où se croisent intellectuels et politiques français et allemands, où les dirigeants de La NRF viennent réfléchir à l'avenir de l'Europe, Gide multiplie les séjours, s'installe même à demeure, le temps de participer à des jeux d'adolescents, tout en travaillant aux Faux-Monnayeurs. C'est précisément dans les six années de cette intense fréquentation que se place la moitié de leur échange épistolaire. Cette correspondance, qui rappelle aujourd'hui l'importance du rôle tenu par Aline Mayrisch, constitue aussi, pour la connaissance de Gide, un précieux complément aux Cahiers de la Petite Dame. Le présent volume est le dix-huitième de la «Série André Gide».

Fiche Technique

Paru le : 26/06/2003

Thématique : Littérature Française

Auteur(s) : Auteur : André Gide Auteur : Aline de Mayrisch de Saint-Hubert

Éditeur(s) : Gallimard

Collection(s) : Les cahiers de la NRF

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-07-072946-X

EAN13 : 9782070729463

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 381

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 3,0 cm

Poids : 377 g