Chargement...
Chargement...

Le pavillon des fantômes : souvenirs

Auteur : Gabriel Astruc

Paru le : 02/07/2003
Éditeur(s) : Mémoire du livre
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Olivier Corpet

35,30 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Personnalité forte et inclassable, Gabriel Astruc (1864-1938) fit construire le Théâtre des Champs-Elysées et en fut le premier directeur. Intime de Proust, inventeur des Ballets russes de Diaghilev, il fait ressurgir dans ces écrits, toutes les figures marquantes d'avant 1914 et donne à Astruc une place centrale dans la vie artistique de la première moitié du XXe siècle. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Tour à tour journaliste, éditeur littéraire, éditeur musical, organisateur de concerts et impresario, Gabriel Astruc (1864-1938) fut aussi fondateur du Racing-Club de France et le maître-d'oeuvre des saisons des Ballets Russes de Diaghilew. Mais, surtout, il prit l'initiative de faire construire, avenue Montaigne à Paris, le Théâtre des Champs-Elysées, dont il fut le premier directeur. C'est sous son règne qu'eut lieu la création du ballet d'Igor Stravinski, Le Sacre du printemps, en mai 1913. Ruiné, mis en faillite six mois à peine après l'ouverture de ce «Temple» dédié à la musique et à la danse, traîné dans la boue par tous les antisémites de l'époque, c'est Marcel Proust qui lui apporta le réconfort de son admiration et de son amitié, allant jusqu'à lui proposer de l'aider à rédiger ces souvenirs, publiés en 1929, quelques mois avant la disparition de Serge de Diaghilew. Cette nouvelle édition du Pavillon des fantômes, augmentée de documents rares et inédits, remet enfin Gabriel Astruc à sa juste place : une place centrale dans la vie artistique de la première partie du XXe siècle. Personnalité forte, inclassable, prodigue, d'une grande sûreté de goût et de jugement, Gabriel Astruc a «tout vu, tout compris, tout retenu de son temps», jugera son ami et collaborateur de toujours, le critique musical Robert Brussel. En ce sens, il ne fut pas seulement un observateur de son époque mais un acteur essentiel de la vie culturelle et un créateur irremplaçable qui contribua à faire du Paris de la Belle-Epoque la capitale artistique du monde. Olivier Corpet

Fiche Technique

Paru le : 02/07/2003

Thématique : Auteurs - Critique littéraire

Auteur(s) : Auteur : Gabriel Astruc

Éditeur(s) : Mémoire du livre

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-913867-50-2

EAN13 : 9782913867505

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 473

Hauteur : 23 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 534 g