Chargement...
Chargement...

Carnets du Congo : voyage avec Gide

Auteur : Marc Allégret

Paru le : 01/01/1993
Éditeur(s) : CNRS Editions
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : CNRS-littérature
Contributeur(s) : Préfacier : Daniel Durosay

19,82 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Lors de son périple à travers le Congo et le Tchad, en 1925-26, avec André Gide, Marc Allégret a tenu ce journal, tardivement publié, dans lequel il a su restituer l'ordinaire de la vie en Afrique équatoriale française et mettre en évidence les carences de l'appareil colonial. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

1925-1926 : l'apprenti-cinéaste Marc Allégret - engagé comme secrétaire - accompagne André Gide dans son périple à travers le Congo et le Tchad. A l'instar de Gide, Allégret tient aussi un journal de voyage, jusqu'ici inédit, complément essentiel, et parfois contrepoint à celui du "Maître". Allégret a su restituer l'ordinaire de la vie en Afrique Equatoriale Française et mettre en évidence les carences de l'appareil colonial. 1925-1926 : l'apprenti-cinéaste Marc Allégret - engagé comme secrétaire - accompagne André Gide dans son périple à travers le Congo et le Tchad. A l'instar de Gide, Allégret tient aussi un journal de voyage, jusqu'ici inédit, complément essentiel, et parfois contrepoint à celui du "Maître". Par sa description de m£urs et coutumes aujourd'hui disparues, ses observations matérielles, Allégret a su restituer l'ordinaire de la vie en Afrique Equatoriale Française et mettre en évidence les carences de l'appareil colonial. La découverte en particulier, de l'omniprésence du travail forcé provoqua une vive polémique à leur retour en France. 1925-26 : dix mois d'un périple à travers le Congo et le Tchad. Marc Allégret en rapporta de nombreuses photographies et un film qui traduisent les préoccupations documentaires autant qu'esthétiques de l'apprenti-cinéaste. Mais à l'instar de Gide, dont au départ il devait être le secrétaire, Allégret tint aussi un journal de voyage, complément essentiel, et parfois contrepoint, à celui du "maître". D'une écriture spontanée, avec des bonheurs d'expression en l'absence de tout objectif littéraire, ces carnets, jusqu'ici demeurés inédits, renferment de multiples notations sur les péripéties du voyage et les difficultés de tous genres qui furent rencontrées. Reflétant le souci du jeune homme d'établir un lien de sympathie avec le monde indigène, ils présentent aussi un intérêt ethnologique, inestimable quand il s'agit de m£urs et de coutumes aujourd'hui disparues. En multipliant les observations matérielles, Allégret a su restituer l'ordinaire de la vie en Afrique équatoriale française et faire apparaître les carences de l'appareil colonial. En particulier, la découverte de l'omniprésence du travail forcé - qui provoqua une polémique au retour des deux voyageurs - fait de ces Carnets un document de premier ordre pour comprendre une politique coloniale qui allait être de plus en plus contestée.

Fiche Technique

Paru le : 01/01/1993

Thématique : Biographies d'auteurs

Auteur(s) : Auteur : Marc Allégret

Éditeur(s) : CNRS Editions

Collection(s) : CNRS-littérature

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-271-05045-6

EAN13 : 9782271050458

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 320

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,0 cm

Poids : 532 g