Chargement...
Chargement...

La conjuration

Auteur : Philippe Vasset

Paru le : 21/08/2013
Éditeur(s) : Fayard
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Romans
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

Chaque livre de Philippe Vasset représente une expérience assez unique et on se réjouit que rien ne détourne cet auteur du sillon qu'il trace avec patience depuis une dizaine d'années, suivi par Fayard qui tient là le créateur de l'un des univers les plus singuliers de la littérature française d'aujourd'hui pour lequel on espère un jour la reconnaissance par un public plus vaste.

La conjuration qui paraît en août est sans doute le plus abouti et partant la plus inquiétantes de toutes ses créations. On y retrouve son obsession pour les parties blanches de l'univers urbain, ces espaces que l'Institut Géographique National renonce à informer sur ses cartes, laissant à l'explorateur le soin d'y faire des découvertes : ce sont des zones abandonnées, des friches, des lieux inhabités ou inhabitables, des terrains défendus. La ville et les hommes s'y révèlent parfois plus que les lieux saturés de signes au milieu desquels nous évoluons. Vasset dispose d'une connaissance ahurissante des failles urbaines auxquelles il applique des méthodes d'investigation qui fascinent, à la limite de l'expérience artistique ou plastique. Son nouveau livre se sert de ce matériau pour bâtir une hypothèse narrative captivante, mettant en scène un « extrémiste » de la ville qui a choisi la marge comme mode de vie et arpente Paris par ses interstices et ses brèches dans lesquelles il se glisse. Accomplissant des « promenades paranoïaques », se livrant à des analyses interprétatives constantes, il rêve de bouleverser le plan de la ville pour qu'elle excède ses limites mais se heurte à la résistance de la cité : « la capitale était pour moi une sorte de livre de chevet, une trame familière que je ne cessais d'organiser en formes nouvelles. C'était mon corpus, la seule science dans laquelle je pouvais me targuer d'être docteur ». La chance de ce décalé encyclopédique qui ne partage pas son savoir va se manifester dans l'improbable figure d'André, auteur à succès de thrillers politico-financiers, dont il devient le factotum, le documentaliste, le chercheur, pour servir son grand dessein : inventer une nouvelle religion dont il faut imaginer jusqu'aux arcanes. Sa connaissance de la ville lui permet d'envisager une succession d'hypothèses en terme d'implantation (les sectes fleurissant plus volontiers dans les zones marginales et périphériques) et de rituels (qui nécessitent des lieux stimulants comme la forêt de Georges Bataille et de son énigmatique et inviolé groupe Acéphale). Mais les exigences d'André, personnage ambigu, obligent notre arpenteur à repousser sans cesse les limites de son imagination et de ses explorations, le poussant même à apprendre les techniques de l'effraction afin de pouvoir s'introduire partout et plus seulement dans les supermarchés abandonnés, les sous-sols inaccessibles, les immeubles désaffectés, les lieux en attente de démolition ou les futures ruines de projets stériles. Plus il avance dans une quête qui devient personnelle et dépasse les desiderata confus de son patron fantasque, plus il entreprend d'investir le monde « actif » afin de s'y fondre : c'est dans de grands bureaux qu'il s'aventure, vivant aux crochets de sociétés dont il est le passe-muraille, au milieu des employés mais devenu invisible, comme si l'ascèse du mode de vie élu avait des conséquences sur sa structure corporelle. Le livre de Philippe Vasset est un voyage au coeur de notre civilisation qui remplit le vide avec frénésie en laissant des trous d'air où l'oxygène qu'on respire a les effets et les vertus d'une drogue dure. Les conjurés qui peu à peu s'agrègent à ce gourou silencieux qui ne réclame rien deviennent les adeptes d'une religion qui s'invente en se déplaçant dans une capitale hallucinée : ils vont prendre possession du roman qui déplace ainsi les lignes de la folie. Elles nous conduisent au bout d'une odyssée de l'espace inouïe. Peu d'auteurs possèdent une telle maîtrise de ce qui les fascine ; onirique et précis, érudit et délirant, La conjuration malmène son lecteur qui suit avec effarement une entreprise hors norme, de celle qui bouleverse notre paysage mental avant de nous rendre au nôtre, si sage, si rectiligne, sans faille, ou presque…
17,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
11,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Dans un Paris à l'ambiance asphyxiante, le narrateur rencontre André, un écrivain souhaitant fonder une secte spécialement adaptée à la population de la ville. Après avoir établi les grandes lignes de cette nouvelle religion, les deux hommes se mettent en quête d'un lieu de culte au sein des périmètres sécurisés de la capitale (entrepôts de marchandises, cabinets d'avocats, etc.). ©Electre 2019

Quatrième de couverture

J'ai créé une secte. C'était, au départ, une entreprise purement commerciale. Jusqu'à ce que j'y prenne goût : fonder une religion est la dernière oeuvre possible.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Rentrée littéraire - Automne 2013 - Partie II : Les confirmations !

Tour d'horizon des coups de cœur, des découvertes, des essentiels... de la rentrée littéraire 2013 chez Mollat.

Dossiers

Cadeaux des Noël : Les Romans

La sélection des libraires du rayon Littérature

Dossiers

Franco Irish Literary Festival 2014

Pour cette édition anniversaire – la 15ème, qui se tiendra du 4 au 6 avril 2014 – le festival littéraire franco-irlandais vous accueille au sein du prestigieux George's Hall, au château de Dublin, dans la capitale culturelle et ville UNESCO de la littérature.

Fiche Technique

Paru le : 21/08/2013

Thématique : Littérature Française

Auteur(s) : Auteur : Philippe Vasset

Éditeur(s) : Fayard

Collection(s) : Romans

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-213-67246-6

EAN13 : 9782213672465

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 205

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,5 cm

Poids : 304 g