Chargement...
Chargement...

Modernités. n° 30, Poétiques de la durée


22,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Réflexions sur la durée en littérature de la modernité mettant en évidence ses caractères propres. Les analyses, qui portent aussi bien sur le roman que sur le journal intime ou la poésie, montrent comment cette notion conduit à s'interroger sur la représentation de l'existence humaine et le récit. ©Electre 2020

Prêter attention à la durée dans la littérature peut apparaître inattendu. Est-elle davantage, pour le roman, qu'un outil d'analyse narratologique ? Et plus largement le motif de l'instant n'a-t-il pas davantage d'intérêt, comme le montrent les études auquel il a donné lieu au cours des dernières années ? Ce volume voudrait montrer que, au-delà de ces représentations, la durée, entendue comme segment de temps limité et comme continuation indéfinie, est une notion centrale de la littérature de la modernité : du roman, du journal intime, mais aussi de la poésie. Elle conduit à s'interroger sur la représentation de l'existence humaine, entre grandeur et banalité. Elle pose la question du récit : comment le romancier peut-il figurer le flux du temps, sans trame ni repères, tout en écrivant encore un récit ? Et finalement, quel que soit le genre, elle constitue l'une des expériences centrales du sujet moderne, l'expérience d'un temps partagé et pourtant intime, celle d'un deuil à venir informulable.

Fiche Technique

Paru le : 11/03/2010

Thématique : Essais et théories - Dictionnaire

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Bordeaux

Collection(s) : Non précisé.

Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Michel Braud

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-86781-615-7

EAN13 : 9782867816154

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 198

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,7 cm

Poids : 389 g