Chargement...
Chargement...

La femme qui ne perdait jamais rien : les contes du Tripitaka

Paru le : 21/11/2014
Éditeur(s) : Espaces et signes
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Adaptateur : Edouard Dor

6,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une sélection de 19 contes issus du Tripitaka chinois, recueil de textes fondateurs du bouddhisme, mettant en scène des femmes de tous les âges, de toutes conditions, certaines très pieuses, d'autres plus préoccupées par les plaisirs de la vie. Les thèmes de ces fables seront développés plus tard dans les contes populaires japonais et coréens comme dans les "Mille et une nuits". ©Electre 2018

Quatrième de couverture

La femme qui ne perdait jamais rien Les héroïnes de cette sélection de contes du Tripitaka chinois sont des femmes de tous âges, de toutes conditions, certaines très pieuses, d'autres davantage préoccupées par les plaisirs de la vie, certaines honnêtes et généreuses, d'autres fourbes, parfois même cruelles. Comme un reflet lointain du monde d'aujourd'hui... Ces récits nous transportent dans un univers riche, foisonnant, souvent drôle et ironique : celui de l'Inde du début de notre ère où le Tripitaka plonge ses racines, avant d'être traduit en chinois. Vaste recueil de textes fondateurs du bouddhisme, il est aussi porteur d'une morale que l'on retrouve au fil de la lecture.

Fiche Technique

Paru le : 21/11/2014

Thématique : Bouddhisme/Zen

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Espaces et signes

Collection(s) : La petite collection d'espaces&signes

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-9535965-6-9

EAN13 : 9782953596564

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 64

Hauteur : 15 cm / Largeur : 11 cm

Épaisseur : 0,5 cm

Poids : 55 g