Chargement...
Chargement...

Obia

Auteur : Colin Niel

Paru le : 07/10/2015
Éditeur(s) : Rouergue
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Rouergue noir
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

Un jeune auteur français, qui nous fait découvrir la Guyane côté polar... 

On retrouve son personnage, le Capitaine André Anato dans un troisième volume Obia, suite des deux précédents volets (disponibles en format poche, collection Babel noir : Les Hamacs de carton et Ce qui reste en forêt).

La Guyane, donc. Quelle vision première (pour ne pas dire primaire) avons-nous spontanément de ce territoire lointain souvent réduit à des clichés ? «La fusée, le bagne, l'enfer vert et les bestioles, voilà à quoi se résumait l'Amazonie française vue de Paris » écrit Colin Niel - dont le mérite, après lecture, est au contraire de nous faire en partager toute la complexité, son Histoire, ses langues, ses populations, sa géographie particulière entre le Suriname à l'Ouest et le Brésil à l'Est.

Dans ce dernier opus de la série, au titre envoûtant comme un sortilège, notre Capitaine de la Section des Recherches est envoyé en renfort auprès du Major Franck Marcy, qui connaît comme sa poche la ville de Saint-Laurent-du-Maroni, située à 3 heures de route de Cayenne. Les deux hommes, que tout oppose, vont devoir enquêter ensemble sur le meurtre de deux jeunes hommes. Tout d'abord, Willy Nicolas, 23 ans, retrouvé mort dans sa chambre, étranglé semble-t-il, des témoins ont vu un suspect s'enfuir, rapidement identifié, il s'agit de Clifton Vakansie... Puis un autre corps est découvert : celui de Bradley Koosman, qui a été massacré et frappé à mort... Il se trouve que les trois garçons sont arrivés ensemble à Saint-Laurent, à bord d'une pirogue. Vakansie ayant disparu, les soupçons vont naturellement se porter sur lui.
La suite est bien intrigante car l'autopsie va révéler dans les deux cadavres la présence d'ovules de drogue... Les trois jeunes étaient-ils en fait des «mules» au service d'un dealer ? N'en disons pas plus (votre libraire s'en voudrait de vous gâcher le suspense) si ce n'est que les rebondissements sont légion, qui vous promettent une lecture haletante ! En prime, et sans quitter votre fauteuil, le dépaysement qui vous attend vous coûtera beaucoup moins cher qu'un billet d'avion !...



Coup de cœur à quatre mains de Karine et Véronique
23,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
14,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Le destin de trois jeunes hommes qui se retrouvent pris dans le double piège des cartels de la cocaïne et des revenants d'une guérilla perdue, au Suriname. Prix des lecteurs Quais du polar-20 minutes 2016. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Clifton Vakansie court dans les rues de Saint-Laurent, sa ville natale, sur les rives du Maroni, en Guyane. Il court dans un paysage de tôles et de parpaings, en direction de Cayenne et de son aéroport, dont le séparent des fleuves qu'il faudra franchir à la nage, des barrages de gendarmerie, des pistes tracées à travers la forêt. Il court pour l'avenir de sa petite Djayzie, sa fille qui vient de naître, lui qui est à peine un homme. Il court à travers sa peur et des jeunes de son âge tombent autour de lui. Mais plus tu es déchiré, plus les chiens te déchirent, c'est ce qu'on dit. Et Clifton a beau être sous la protection de l'obia, rendu invincible par la magie des Noirs-Marrons, à sa poursuite il y a le major Marcy, un Créole, un originaire comme on dit, colosse né ici qui sait tout des trafics et des hors-là-loi, homme emporté qui n'a pas volé sa réputation de tête brûlée. Et il y a aussi le capitaine Anato, un Ndjuka comme Clifton, un type étrange, aux yeux jaunes, dont personne pas même lui ne sait d'où il vient vraiment. Clifton l'ignore encore, mais dans sa fuite vers l'est il ne va pas tarder à croiser des fantômes. Ceux de la guerre du Suriname. Des fantômes qui tuent encore. Qui ne cessent pas de tuer. En ranimant les souvenirs de la guerre civile qui provoqua à la fin des années 1980 le passage de milliers de réfugiés sur les rives françaises du Maroni, Colin Niel nous plonge dans une Guyane qui voudrait tout oublier des spectres de cet oppressant passé. Alors qu'au Suriname les gros bonnets de la drogue ont remplacé les Jungle Commando, le destin de trois jeunes hommes va se trouver pris dans le double piège des cartels de la cocaïne et des revenants d'une guérilla perdue.

Contenus Mollat en relation

Sélections de livres

Place aux frissons !

Sélections de livres

Les nuits blanches de Noël 1

Dossiers

Dossiers

Les nuits blanches de Noël

La sélection des libraires du rayon Polar

Dossiers

Événements



Mollat Polar #11 avec Colin Niel 1

Du 12/12/2015 au 12/12/2015
Artiste en attente
Le rendez-vous des amateurs de polar ! Au « 91 », rue Porte-Dijeaux

Publié le 26/11/2015

Articles blog Littérature-Sc.Humaines

Fiche Technique

Paru le : 07/10/2015

Thématique : Policier

Auteur(s) : Auteur : Colin Niel

Éditeur(s) : Rouergue

Collection(s) : Rouergue noir

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-8126-0945-1

EAN13 : 9782812609459

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 490

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 4,1 cm

Poids : 595 g