Chargement...
Chargement...

La muse dans la bibliothèque : réécriture et intertextualité dans la poésie alexandrine

Auteur : Christophe Cusset

Paru le : 09/03/1999
Éditeur(s) : CNRS Editions
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : CNRS-littérature
Contributeur(s) : Non précisé.

36,50 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une synthèse sur un des aspects majeurs de la composition littéraire à l'époque hellénistique (IIIe siècle av. J.-C.) : la réécriture. Ce phénomène, envisagé selon les critères de la critique littéraire moderne, est étudié à différents niveaux de la composition : les reprises de mots rares de la poésie homérique, l'adaptation du texte homérique dans l'espace littéraire délimité de la comparaison. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

A la redécouverte de la poésie alexandrine du IIIe siècle av. J.-C., l'auteur étudie le phénomène de la réécriture, pratique essentielle pour des poètes tels Callimaque, Apollonios de Rhodes, Théocrite ou Aratos, en étroites relations dans le cadre de la Bibliothèque où ils font aussi oeuvre de savant Table des matieres Premiere partie Le jeu des termes rares Deuxieme partie Les comparaisons comme lieu intertextuel Troisieme partie Les reecritures alexandrines Alexandrie au IIIe siècle avant J.-C., une ville nouvelle dans un monde nouveau : depuis les conquêtes d'Alexandre, la culture grecque s'étend et se diversifie. Alexandrie et sa Bibliothèque : un centre intellectuel sans précédent où les poètes sont aussi astronomes, grammairiens, mathématiciens. La littérature qui naît dans ce contexte est bien sûr à l'image de ce renouvellement et de cette ouverture culturelle. C'est ce que montre ici Christophe Cusset à travers l'étude de la réécriture chez les poètes alexandrins. Ces poètes - Callimaque, Théocrite, Apollonios de Rhodes notamment - créent une nouvelle poésie en étroite continuité avec la littérature grecque des siècles passés. Comment allient-ils l'ancien et le nouveau ? Que reprennent-ils à Homère ou à Pindare ? Comment lisent-ils et comment comprennent-ils ces textes désormais classiques ? A la lumière de la critique littéraire moderne, cette étude s'attache à éclaircir les données de l'esthétique alexandrine en mesurant au plus juste, soit sur des points techniques précis, soit dans une lecture plus large, la part de l'érudition et la place du jeu poétique dans une intertextualité toujours en effervescence et ambiguë.

Fiche Technique

Paru le : 09/03/1999

Thématique : Essais sur littérature antique et Moyen-âge

Auteur(s) : Auteur : Christophe Cusset

Éditeur(s) : CNRS Editions

Collection(s) : CNRS-littérature

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-271-05617-9

EAN13 : 9782271056177

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 424

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 655 g