Chargement...
Chargement...

Pour la beauté du jeu : la construction des personnages dans la comédie romaine (Plaute, Térence)

Auteur : Marion Faure-Ribreau

Paru le : 14/06/2012
Éditeur(s) : Belles lettres
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

59,00 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cette étude remet en cause l'approche psychologique du personnage à partir de l'observation d'une des particularités de la comédie latine : la volonté de rompre l'illusion comique par des adresses directes au public, des apartés ou la mise en relief d'apparentes incohérences ou absurdités dans le scénario. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Aux XXe et XXIe siècles, la notion de personnage a fait l'objet de profondes remises en question, autant dans la pratique théâtrale que dans la critique. L'approche psychologique du personnage, défini comme la représentation cohérente d'un individu, être de fiction doté d'un caractère, de sentiments et de pensées, est remise en cause dans cette étude consacrée aux deux auteurs de la comédie romaine dont nous avons conservé des pièces, Plaute (IIIe-IIe siècles av. J.-C.) et Térence (IIe siècle av. J.-C.). Dans ce théâtre, en effet, le personnage relève d'une figure conventionnelle, la persona (rôle, ou emploi codifié), qui est l'objet d'un jeu permanent de variations, sans cesse exhibées par le texte comique lui-même. Car l'un des traits essentiels de ce théâtre sans illusion est le phénomène métathéâtral : adresses directes au public, apartés, commentaires internes au dialogue sur le jeu des personnages, mises en relief des écarts et variations qu'impose le scénario hérité du modèle grec, autant d'éléments qui instaurent une connivence entre la scène et la salle, et qui rappellent constamment qu'on est bien au théâtre. Le spectacle est ainsi un pur jeu sur les conventions comiques, mis en scène dans un monde grec artificiel, sans réfèrent réel dans la vie des Romains. Ce caractère ludique de la comédie romaine est à mettre en relation avec les circonstances de sa représentation à Rome, les ludi scaenici, moment à part dans la vie de la cité, qui fait intervenir des histrions frappés d'infamie dont la parole est dépourvue d'efficacité. Allant au rebours de la conception habituelle qui fait de la comédie romaine une imitation de la réalité offrant au spectateur une « tranche de vie », cette étude s'attache à reconstituer le processus de création dramaturgique à l'oeuvre dans les comédies de Plaute et de Térence, tout en le resituant dans son contexte culturel.

Fiche Technique

Paru le : 14/06/2012

Thématique : Essais sur littérature antique et Moyen-âge

Auteur(s) : Auteur : Marion Faure-Ribreau

Éditeur(s) : Belles lettres

Collection(s) : Etudes anciennes, n° 75. Série latine

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-251-32889-0

EAN13 : 9782251328898

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 447

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,2 cm

Poids : 664 g