Chargement...
Chargement...

Ariane et Dionysos : un mythe de l'amour conjugal

Auteur : Claude Vatin

Paru le : 20/04/2004
Éditeur(s) : Rue d'Ulm
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Jacqueline de Romilly

20,30 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
11,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Etudie dans les lettres et les arts grecs, étrusques, hellénistiques et romains, les représentations du couple mythique d'Ariane et Dionysos. Analyse alors que l'épouse antique garde le statut juridique de mineure, la place du récit de cette passion spirituelle et charnelle partagée, menant au mariage et divinisant Ariane, qui symbolise l'éternité du lien conjugal et la quête d'immortalité. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Ariane, compagne délaissée par Thésée, devient l'épouse triomphale de Dionysos qui l'élève au rang des immortels. Ce mythe de la passion partagée et de l'immortalité par l'amour conjugal a inspiré les poètes et les artistes tout au long de douze siècles de culture grecque et gréco-romaine, jusqu'aux marches lointaines de l'Asie centrale. Textes, vases, terres cuites, fresques, mosaïques, fibules, miroirs ou sarcophages témoignent de sa puissance et de sa pérennité. Face à l'institution juridique du mariage où l'épouse serait une perpétuelle mineure, le mythe oppose l'image d'un lien conjugal tout aussi légitime, conclusion d'une passion spirituelle et charnelle également partagée par les deux amants. On ne saurait comprendre la société antique si l'on ignore l'une des deux faces de ce diptyque. Mythe de l'amour, mais aussi de l'éternité par l'amour, Ariane est donc une figure de félicité par-delà la mort. Dans la quête d'immortalité d'une société qui se métamorphose, elle est devenue un symbole de la survie dans l'amour divin.

Fiche Technique

Paru le : 20/04/2004

Thématique : Essais sur littérature antique et Moyen-âge

Auteur(s) : Auteur : Claude Vatin

Éditeur(s) : Rue d'Ulm

Collection(s) : Etudes de littérature ancienne, n° 14

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7288-0304-8

EAN13 : 9782728803040

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 141

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1 cm

Poids : 282 g