Chargement...
Chargement...

Relation complète du naufrage de la frégate la Méduse en 1816

Paru le : 19/05/2016
Éditeur(s) : PRNG éditions
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Poutchic, n° 113
Contributeur(s) : Auteur : Alexandre Corréard - Auteur : Jean-Baptiste-Henri Savigny - Auteur : Paulin d' Anglas de Praviel - Auteur : Paul-Charles-Alexandre-Léonard Rang Des Adrets

22,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Le 15 juin 1816, quatre frégates de la flotte française quittent l'Ile d'Aix sous les ordres du comte de Chaumareix. L'une d'elles, la Méduse, s'échoue au large de la Mauritanie à la suite d'une lourde faute de navigation. 152 hommes sont abandonnés sur un radeau. Cette édition réunit les écrits de trois survivants du naufrage, accompagnés du journal d'A. Rang des Adrets, élève-officier de marine. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Relation complète du naufrage de la frégate La Méduse en 1816 En 1816, la France peut récupérer son comptoir africain à Dakar ; une expédition confiée à un ancien émigré qui n'a pas navigué depuis 25 ans, Duroy de Chaumareys doit y amener le nouveau gouverneur, troupes et passagers. La flottille part de la rade de l'île d'Aix (Charente-Maritime) le 15 juin 1816. Le 2 juillet, le commandant croit reconnaître le Cap Blanc : en réalité il échoue la Méduse sur le banc d'Arguin, au large de la Mauritanie, et par beau temps et marée haute ! S'ensuit un extraordinaire désordre parmi les 400 passagers. La Méduse est abandonnée mais le nombre trop réduit de canots de sauvetage amène à devoir construire un radeau pour 152 naufragés pour la plupart militaires. Très vite, en l'espace de 12 jours, le radeau devient le théâtre de scènes épouvantables : la faim, le soif, les blessures, la folie, les révoltes réduiront peu à peu le nombre des rescapés à seulement 15 puis 10... Le naufrage une fois connu crée un véritable scandale mondial, amplifié par le tableau qu'en peindra Géricault dès 1818. Deux cents après, voici réunis les trois témoignages écrits par des survivants du Radeau : celui de Corréard (ingénieur-géographe) et Savigny (chirurgien en second) date de 1817 (remanié en 1821) ; celui du lieutenant D'Anglas de Praviel (1858) tend à rectifier nombre d'assertions du premier récit ; le dernier est le journal d'Alexandre Rang des Adrets (élève-officier de marine) resté inédit jusqu'en 1946. Des textes forts à redécouvrir, jamais réédités depuis bientôt 50 ans !

Fiche Technique

Paru le : 19/05/2016

Thématique : Récits de voyage et exploration Mer

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : PRNG éditions

Collection(s) : Poutchic, n° 113

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-36634-069-9

EAN13 : 9782366340693

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 271

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 500 g