Chargement...
Chargement...

Par amour du vagabondage... : voyages dans les Alpes en 1872 et 1875

Auteur : Emile Ziegelmeyer

Paru le : 22/04/2006
Éditeur(s) : Georg
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Adrien Guignard

26,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Récit par un jeune papetier de Strasbourg de ses voyages dans les années 1870, en Suisse, en Italie, en Croatie, dans le massif du Mont-Blanc. A l'attention de ses proches, il raconte ses rencontres, ses ascensions, partage ses impressions sur les paysages découverts et témoigne de l'évolution des sociétés traditionnelles au XIXe siècle, du quotidien des paysans de montagne, etc. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

« Le sol était en terre battue ; une petite fenêtre devait y laisser pénétrer pendant le jour juste assez de clarté, pour être plongé dans ce demi obscur qui règne dans nos chambres à l'approche du soir entre chien et loup. Un feu que nourrissaient de grosses bûches, flambait sous un immense chaudron où cuisait du lait. Des baquets de différentes grandeurs gisaient aux alentours ; quelques hardes pendaient par-ci par-là ; divers ustensiles se trouvaient accrochés aux poutres transversales de l'édifice, qui formaient plafond mais laissaient voir le toit. L'ensemble de l'intérieur était d'un noir de fumée qui eut été trop prononcé à Rembrandt lui-même. A droite de l'entrée, une échelle menait au fenil, à ces couchettes tant vantées d'Adrien ; nous y entendions par moments des bruissements, ce qui nous fit supposer occupée une partie de ces bienheureuses couches. Au-dessous de ce grenier à foin se trouvait l'étable, séparée de la pièce commune par une cloison en bois hermétiquement close. » « Les jeunes gars de quinze à vingt-cinq ans, formaient la haie devant les maisons qui précédaient l'église et forçaient les jeunes filles pénétrant dans cette dernière à passer sous leur fourches caudines. La belle moitié baissait pudiquement la tête, comme il convient à des coeurs timorés en présence du sexe fort ; certaines souriaient, d'autres rougissaient à la vue de leur "schatzr'l", selon le degré prononcé de leur amour. Nous apercevions des gamins à peine sortis de l'enfance qui crachaient et fumoyaient comme des vieux, desquels ils singeaient les gestes, les manières et le langage. » « Les femmes étaient en majeure partie vêtues de blanc, chez quelques-unes une mantille multicolore recouvrait les épaules. Certains des Croates avaient endossé la casaque crasseuse en peau de mouton, que les plus frileux portaient la laine en dedans, mais la plupart cependant la laissaient à l'extérieur. Cet accoutrement étrange, taillé sur un patron uniforme, était celui qui me frappait le plus, parmi ces différents costumes ; il imprime à celui qui s'en revêt un caractère primitif et mi-sauvage. Tous, hommes et femmes, étaient chaussés d'opankos et coiffés du béret rouge orné de broderies noires ou dorées. »

Fiche Technique

Paru le : 22/04/2006

Thématique : Récits de voyage et exploration

Auteur(s) : Auteur : Emile Ziegelmeyer

Éditeur(s) : Georg

Collection(s) : Le voyage dans les Alpes

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-8257-0917-4

EAN13 : 9782825709177

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 329

Hauteur : 24 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 569 g