Chargement...
Chargement...

Voyage en Provence

Paru le : 16/06/2004
Éditeur(s) : Pimientos
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Auteur : Stendhal - Auteur : Victor Hugo - Auteur : Gustave Flaubert

19,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

En 1830, une frénésie de voyage s'empare des écrivains. La fascination des écrivains du XIXe siècle pour la Provence est alors incontestable et la région devient une destination privilégié. Certains l'aiment pour sa verve, d'autres pour ses couleurs, ses lumières, son calme ou sa nature. Les textes réunis dans cet ouvrage illustrent cette passion pour la Provence éternelle. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Dès 1830, la mode est au voyage. Et, au fil du siècle, la Provence va devenir une destination privilégiée. Le succès ne s'est toujours pas démenti. Les écrivains majeurs de notre panthéon littéraire découvrent ce territoire, et l'admirent. Ils admirent Marseille, Marseille «la grande», Marseille au sein de laquelle vivent toutes les langues, où accostent tous les navires. Tel plonge dans les délices de la Méditerranée, tel autre vers Arles, Avignon ou Aix s'enivre de ces rues au parfum d'Italie, s'extasie devant ces ruines où l'on flirte avec l'Antiquité. La volupté n'est pas bien loin, et le bonheur non plus : «la peau se dilate et hume le soleil comme un grand bain de lumière» (Flaubert). De la Sainte-Victoire, «plus curieuse que toutes les processions du monde» pour Stendhal, aux gorges d'Ollioules, «ponts aériens pour des passants impossibles» selon Hugo, le voyageur marche dans un silence presque religieux. La nature règne alors en maîtresse incontestée : ce ne sont que «verdure dorée, eau splendide, maisons, jardins, voiles gonflées, chant, murmure, vie et joie» (Hugo) ; ce ne sont qu'orangers, oliviers, jujubiers, grenades mûres, lilas fleuris, citronniers, vignes, câpriers... Un pâtre passe devant un mas, la langue provençale ricoche contre les barres de l'Esterel, le soleil ruisselle. Passe une Arlésienne au profil grec. Ainsi que la littérature, la Provence est éternelle.

Fiche Technique

Paru le : 16/06/2004

Thématique : Récits de voyage et exploration

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Pimientos

Collection(s) : Récits et témoignages d'écrivains-voyageurs au XIXe siècle

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-912789-37-0

EAN13 : 9782912789372

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 237

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,3 cm

Poids : 365 g