Chargement...
Chargement...

Probabilités subjectives et rationalité de l'action

Paru le : 31/12/2003
Éditeur(s) : CNRS Editions
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : CNRS-philosophie
Contributeur(s) : Directeur de publication : Thierry Martin

19,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Confronté à un problème de décision dans l'incertain, l'individu doit se déterminer en fonction de ses connaissances et des préférences qui guident ses choix. Cet ouvrage identifie les difficultés d'ordre épistémologique que soulève l'analyse de la rationalité de l'action en situation d'incertitude. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'application de modèles mathématiques à l'analyse de l'action rationnelle a sans conteste révélé sa fécondité. Ceux-ci sont particulièrement requis lorsqu'il s'agit de penser l'action en situation d'incertitude. Cependant, d'un point de vue théorique et épistémologique, la mise en oeuvre effective de ces modèles soulève de réelles difficultés, qui invitent non pas à y renoncer, mais à en préciser les concepts, à en interroger les principes et les modalités d'application. La théorie des probabilités s'offre naturellement comme instrument privilégié pour rendre compte de l'action en situation d'incertitude. Pourtant, on sait que les comportements empiriquement observés peuvent déroger aux principes du calcul, et il est possible d'envisager d'autres modèles que les probabilités subjectives pour décrire nos décisions face à l'incertain. Par ailleurs, l'analyse des croyances véhiculées par les agents constitue l'une des sources principales de difficultés, par la complexité de leurs processus de révision, et par le caractère problématique de la relation qui les lie aux préférences individuelles. Et la représentation de cette relation n'est pas indépendante de la conception de la rationalité mobilisée. Celle-ci ne se réduit pas nécessairement à sa version instrumentale, mais peut intégrer aussi bien des impératifs éthico-politiques que l'attitude psychologique manifestée par l'agent face au risque. Enfin, si les probabilités sont affaire de degrés, ce n'est le cas ni de la décision, ni de l'application de la théorie, et la question se pose alors de l'adéquation du résultat mathématique à l'objet qu'il informe. Ce sont ces difficultés que cet ouvrage entend affronter et éclairer.

Fiche Technique

Paru le : 31/12/2003

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : CNRS Editions

Collection(s) : CNRS-philosophie

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-271-06196-2

EAN13 : 9782271061966

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 137

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 0,9 cm

Poids : 256 g