Chargement...
Chargement...

Objet et signification : matériaux phénoménologiques pour la théorie du jugement

Auteur : Denis Seron

Paru le : 01/04/2003
Éditeur(s) : Vrin
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

39,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Dresse les principaux enjeux de la théorie du jugement en philosophie moderne et notamment en phénoménologie, ainsi que les problèmes liés à cet acte intellectuel, condition préalable à toute critique de la connaissance. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le rôle décisif que la théorie du jugement est amenée à jouer en philosophie depuis Descartes est directement lié aux prétentions critiques de la philosophie moderne. La phénoménologie de Husserl, qui allait jusqu'à reconnaître en elle son «grand desideratum», ne fait pas exception. Pour autant qu'elle entend s'élever au rang d'une authentique critique de la connaissance, la phénoménologie se heurte nécessairement à ce qu'il est convenu d'appeler le «problème du jugement». Pour cette raison, il devenait indispensable de dresser un état de la question, qui soit de nature à fixer aussi précisément que possible les principaux enjeux et les principales problématiques de la théorie du jugement à l'époque moderne (depuis Locke et Kant jusqu'à Russell, en passant par Bolzano et l'école de Brentano) - et tout particulièrement en phénoménologie. Dans cet ouvrage, l'auteur tente de reformuler et d'évaluer ces problématiques à la lumière de la théorie phénoménologique du jugement de Husserl.

Fiche Technique

Paru le : 01/04/2003

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Denis Seron

Éditeur(s) : Vrin

Collection(s) : Problèmes et controverses

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7116-1586-3

EAN13 : 9782711615865

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 352

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,2 cm

Poids : 590 g