Chargement...
Chargement...

Faire l'idiot : la politique de Deleuze

Auteur : Philippe Mengue

Paru le : 27/02/2013
Éditeur(s) : Germina
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Cercle de philosophie
Contributeur(s) : Non précisé.

10,90 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une introduction à la politique de Deleuze, comme micropolitique, à la lumière du personnage conceptuel de l'idiot qui a une place considérable dans son oeuvre et sa philosophie. Il s'agit de déterminer si faire l'idiot est une résistance aux puissances établies. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Quelle politique peut-on faire quand on est un idiot ? Loin d'être saugrenue, c'est bien la question qu'on est conduit à se poser inévitablement en lisant l'oeuvre de Gilles Deleuze. L'«idiot» joue, en effet, un rôle incontournable et essentiel dans la philosophie de Deleuze. Il est le personnage conceptuel qui fait tenir cette philosophie dans sa consistance propre. Il se situe à la charnière de l'image de la pensée - que le philosophe invoque et suppose plus ou moins implicitement - et de la création de concepts qu'il produit explicitement. Aussi, faire de la philosophie, tout comme agir et penser politiquement, c'est toujours une manière de faire l'idiot. Les conséquences de cette approche sont capitales, du fait des questions posées à la réflexion politique classique centrée sur le Droit et l'État, du fait aussi des problématiques qui se voient invalidées dans ce champ. La place qui revient au contrôle et au bio-pouvoir, aux zones d'indétermination et aux espaces lisses, permet de prendre une saine distance vis-à-vis de la politique «majoritaire» et de faire apparaître, comme déjà de vieux clichés, bon nombre de thèmes et de concepts revendiqués par les organisations alternatives, mondialistes et subversives récentes. C'est une tout autre idée de la politique, centrée sur les devenirs (et non sur l'avenir, non sur l'état des choses ou l'État), que nous invite à méditer la politique deleuzienne de l'idiot. Elle nous ouvre à d'autres espérances, nouvelles, en lien avec un «peuple absent» qui naîtrait (et mourrait) avec chaque devenir.

Fiche Technique

Paru le : 27/02/2013

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Philippe Mengue

Éditeur(s) : Germina

Collection(s) : Cercle de philosophie

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-917285-41-9

EAN13 : 9782917285411

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 102

Hauteur : 21 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 0,9 cm

Poids : 136 g