Chargement...
Chargement...

Sur la balance de Job : pérégrinations à travers les âmes

Auteur : Léon Chestov

Paru le : 15/04/2016
Éditeur(s) : le Bruit du temps
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Boris de Schloezer - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Isabelle de Montmollin

34,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Ce tome VIII des oeuvres complètes de Chestov telles qu'il les avait conçues, est paru en russe en 1929. Il rassemble les écrits des années 1920. Après une réflexion sur la science et le libre examen, les trois parties qui constituent l'ouvrage rassemblent deux conférences sur F. Dostoïevski et L. Tolstoï, des aphorismes retranscrivant sa pensée, et des articles en philosophie de l'histoire. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Traduction du russe par Boris de Schloezer. Nouvelle édition présentée et annotée par Isabelle de Montmollin, suivie d'une lettre de Chestov à ses filles à propos du livre Les Révélations de la mort, d'une chronologie, d'une bibliographie des oeuvres de Chestov et d'un index. VIIe tome des Oeuvres complètes voulues par Léon Chestov, Sur la balance de Job regroupe, sous le signe de Job et de sa douleur « plus lourde que le sable de la mer », certaines des plus belles pages du philosophe russe. Autour des 52 aphorismes d'« Audaces et soumissions », ces « Pérégrinations à travers les âmes » nous conduisent en effet de Tolstoï et Dostoïevski - avec le livre Les Révélations de la mort, initialement paru chez Pion en 1923 - à Plotin et à ses « Discours exaspérés », en passant par Descartes, Spinoza (« Les favoris et les déshérités de l'histoire ») et Pascal (« La nuit de Gethsémani »). « Là-bas, ce sont les miracles réels des dieux qui se produiront, et non les miracles idéaux de Socrate et d'Épictète. Là-bas sera le Créateur des miracles réels terrestres, cet "Un" qui a plongé les hommes dans l'assoupissement en les ensorcelant au moyen des évidences de la raison. C'est vers lui, vers cet Un qui a créé notre merveilleux monde visible, que s'élève l'âme de Plotin dans de rares moments d'extrême tension et de ravissement. Alors Plotin découvre qu'il existe une balance encore ignorée des hommes, où les souffrances de Job l'emportent effectivement sur le lourd sable de la mer ; alors les discours de Plotin deviennent "exaspérés" et le psalmiste surgit dans le philosophe : (...), "la fuite de l'un vers l'Un". » Léon Chestov, « Discours exaspérés » Sur la balance de Job, 1929.

Fiche Technique

Paru le : 15/04/2016

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Léon Chestov

Éditeur(s) : le Bruit du temps

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35873-097-1

EAN13 : 9782358730976

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 589

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 3,5 cm

Poids : 600 g