Chargement...
Chargement...

Correspondance

Auteur : Hannah Arendt

Auteur : Gershom Gerhard Scholem

Paru le : 18/10/2012
Éditeur(s) : Seuil
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Marie Luise Knott - Editeur scientifique (ou intellectuel) : David Heredia - Traducteur : Olivier Mannoni - Traducteur : Françoise Mancip-Renaudie

29,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
20,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

De 1939 à 1963, le kabbaliste et la philosophe confrontent leurs opinions sur la judéité, le sionisme, l'attitude à adopter par le peuple Juif après la Shoah. Ils échangent parfois brutalement sur l'actualité politique et sur leurs écrits respectifs, jusqu'à la rupture violente sur laquelle débouche cette correspondance. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Liés d'amitié dès le milieu des années trente, mais fondamentalement opposés par leurs idées, Hannah Arendt et Gershom Scholem ne cessèrent, plus de vingt ans durant, d'échanger des lettres chargées de passion entre New York et Jérusalem. Entre eux, Walter Benjamin, le très cher ami commun dont la mort en 1940 hante cette correspondance de bout en bout. Celle-ci témoigne d'abord des débats qui enflammèrent les intellectuels juifs (et pas seulement eux) après le génocide : les Juifs doivent-ils former un État distinct fondé sur la judéité ? Doivent-ils au contraire s'assimiler dans les pays où ils résident ? Scholem soutient la première option, Arendt la seconde. C'est ainsi qu'entre 1939 et 1963, le cabbaliste et la philosophe confrontent leurs opinions sur la judéité, le sionisme, l'actualité politique, leurs écrits respectifs, mais aussi le destin des Juifs, tandis qu'après la guerre ils s'engagent l'un et l'autre dans le sauvetage des bibliothèques et des archives pillées par les nazis. Jusqu'à quel point le deuil des morts et le combat pour la survie du judaïsme fondaient-ils leurs relations ? Ce débat passionné s'achèvera sur une rupture, Scholem ayant les mots les plus durs pour la façon dont son amie avait rendu compte en 1963, dans la presse américaine, du procès Eichmann. Était-elle devenue à ses yeux une «mauvaise juive» ? Plutôt se taire que se déchirer.

Fiche Technique

Paru le : 18/10/2012

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Hannah Arendt Auteur : Gershom Gerhard Scholem

Éditeur(s) : Seuil

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-02-105164-1

EAN13 : 9782021051643

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 637

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,8 cm

Poids : 838 g