Chargement...
Chargement...

L'homme est ce qu'il mange : le mystère du sacrifice

Auteur : Ludwig Feuerbach


10,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

En jouant sur l'homonymie du verbe être (ist) et du verbe manger (isst) conjugués en allemand, le philosophe explique que le corps est à la base de la pensée et que la nourriture de l'homme est la base de la culture et de l'état d'esprit de l'homme, d'où son affirmation que l'homme est ce qu'il mange. ©Electre 2022

Est-ce que l'homme qui mange des choses dégoûtantes et écoeurantes n'est pas pour nous un objet de dégoût et de répulsion ? Est-ce que les juifs n'ont pas étés moqués et haïs par les païens parce qu'ils méprisaient les mets que ceux-ci aimaient ? Rutilius ne les appellent-ils pas pour cette raison des humanis animalis dissociale cibis (êtres qui supportent mal les mets humains) ?

«Sacrée est la table, dit Synesius, parce que sur elle on honore le dieu de l'amour et de l'hospitalité». Est-ce que ce n'est pas inversement le dieu de la haine et de l'inimitié qui est honoré quand la communauté de la table est supprimée ? Cette haine n'est-elle pas basée sur l'idée que celui qui ne mange pas ce que nous mangeons n'est pas non plus ce que nous sommes ?

Oui, l'homme est ce qu'il mange.

Feu Erbach

Fiche Technique

Paru le : 14/04/2008

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Ludwig Feuerbach

Éditeur(s) : Stalker

Collection(s) : Non précisé.

Contributeur(s) : Traducteur : Pin

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 978-2-35695-011-6

EAN13 : 9782356950116

Reliure : Broché

Pages : 77

Hauteur: 15.0 cm / Largeur 11.0 cm


Poids: 0 g