Chargement...
Chargement...

La puissance de la vie : essai sur l'Esquisse d'une morale sans obligation ni sanction de Jean-Marie Guyau

Auteur : Philippe Saltel

Paru le : 10/10/2008
Éditeur(s) : Encre marine
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

45,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cet essai analyse la pensée de Jean-Marie Guyau. Inventeur de la notion d'anomie, le philosophe rassemble dans ce texte son point de vue sur les théories de l'évolution, les progrès de la psycho-physiologie et propose une philosophie morale où tout serait examiné et apprécié à sa juste valeur. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

En 1885 paraît à Paris l'Esquisse d'une morale sans obligation ni sanction de Jean-Marie Guyau (1854-1888), jeune philosophe brillant, déjà primé pour ses travaux sur Épicure et sur les théories « anglaises » (utilitarisme, évolutionnisme) : c'est l'ouvrage qu'il destine au grand public et, au vu des corrections qu'il a préparées avant sa mort précoce, c'est le testament philosophique de ce penseur original qui nous aura laissé une grande philosophie de l'Histoire (L'Irréligion de l'avenir, 1887), des théories de l'art et de l'éducation (Les Problèmes de l'eslhétique contemporaine, 1884, Éducation et Hérédité, 1889). Inventeur de la notion d'anomie, Jean-Marie Guyau propose peut-être au monde ce que la France viscéralement républicaine, résolument laïque mais néanmoins affaiblie, avait à dire de la sécularisation, des théories de l'évolution, des progrès de la psycho-physiologie, sur le sujet principal, la tâche première et l'art suprême, selon Guyau : la vie morale. La Puissance de la vie : ainsi pourrait être nommée « l'intuition philosophique » de Jean-Marie Guyau, et ainsi déclaré que c'est bien la philosophie morale qu'il faudrait placer au centre de cette oeuvre pour la comprendre et en juger, au centre de la nébuleuse de questions que nous, modernes, pouvons encore nous poser sur nous-mêmes et sur l'avenir. Il s'agit donc d'offrir dans ce livre la première interprétation systématique de l'ensemble d'une oeuvre malheureusement délaissée, mais aussi de faire pièce à la « volonté de puissance », et encore d'offrir aux contestations contemporaines du repli du « bien » sur le seul « juste » la proposition d'une philosophie de l'amour sans idéalisme ni prophétisme comme base d'une pensée morale conséquente. L'analyse de la belle Esquisse de Guyau à la lumière de toute son oeuvre révèle, au croisement du darwinisme, de la psychologie des profondeurs et de l'impératif de généalogie, une philosophie audacieuse et féconde, riche de perspectives pour qui veut penser les problèmes moraux de la vie ordinaire. Ph.S.

Fiche Technique

Paru le : 10/10/2008

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Philippe Saltel

Éditeur(s) : Encre marine

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35088-002-8

EAN13 : 9782350880020

Format : Non précisé.

Reliure : Cartonné

Pages : 412

Hauteur : 23 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 1,7 cm

Poids : 506 g