Chargement...
Chargement...

Recherche philosophique sur l'origine de nos idées du sublime et du beau

Auteur : Edmund Burke


13,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une oeuvre à assimiler à un premier texte d'esthétique à une époque où la discipline n'était pas encore constituée, et qui a marqué le XVIIIe siècle. Il s'agit du premier texte d'un tout jeune auteur de 19 ans. Les thèses sur l'art y croisent celles de notre rapport au monde et à autrui. ©Electre 2022

Est-ce beau, est-ce sublime ? Pareille question ne surgit qu'au milieu du XVIIIe siècle et avec Burke. Le sublime cesse alors d'être le simple superlatif du beau : il en diffère quant à ses effets, ses moyens et ses principes. D'un côté, un plaisir simple, gratuit et immérité ; de l'autre un plaisir négatif, toujours issu d'une épreuve. Là, des qualités qui suscitent immédiatement l'amour : le délicat, le lisse, le rond, le clair, le doux. Ici, au contraire, des véhicules, dont l'emploi reste contingent et engendre une privation : le grand, le rude, l'aigu, l'obscur, l'âpre. Sensible au beau, je me socialise ; vulnérable au sublime, je suis entamé à vif, prends conscience du terrible et appréhende de nouveaux enjeux. Alors que le beau semble subsister par lui-même, le sublime ne cesse de poser la question du destinataire, car sa vocation est de «nous enflammer d'un feu qui brûle déjà dans un autre» (Recherche, V, 7).

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 25/05/2009

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Edmund Burke

Éditeur(s) : Vrin

Collection(s) : Bibliothèque des textes philosophiques

Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Saint Girons

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 978-2-7116-2198-9

EAN13 : 9782711621989

Reliure : Broché

Pages : 297

Hauteur: 18.0 cm / Largeur 12.0 cm


Épaisseur: 1.8 cm

Poids: 285 g