Chargement...
Chargement...

La sagesse selon l'idiot

Auteur : Nicolas de Cusa

Paru le : 15/09/2009
Éditeur(s) : Hermann
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Philosophie
Contributeur(s) : Traducteur : Françoise Coursaget - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Roger Bruyeron - Préfacier : Roger Bruyeron

39,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Un homme simple et un érudit discutent ensemble des preuves de la perfection de l'être humain, de la sagesse éternelle et des moyens de s'en approcher. Sous la forme de dialogues, influencé par la théologie dite négative, le philosophe écrit en 1450 cet appel à savoir plus et mieux, tout en ayant conscience que la science ne sera jamais que finie. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

La Sagesse selon l'idiot Édition bilingue latin / français - L'idiot : À voir tes grands airs je m'étonne : tu t'épuises, par une lecture assidue, à lire d'innombrables livres et tu n'as pas encore été conduit à l'humilité ! Cela vient certainement du fait que le « savoir » « de ce monde », dans lequel tu penses être plus avancé que les autres, n'est qu'une « bouffonnerie » [...]. Alors que le véritable savoir rend humble. J'aimerais que tu te tournes vers lui, car là est le trésor de joie. - L'orateur : Quelle est cette présomption, homme pauvre, simple et profondément ignorant, qui te fait faire si peu de cas de l'étude des textes ? Voilà comment Nicolas de Cues entame ce court dialogue plein d'humour, écrit en 1450 dans la solitude, qui dessine - en deux livres où il est question de la sagesse éternelle et des moyens de s'en approcher - comme un discours de la Méthode. Irrévérencieux, ce livre met en scène un homme simple et un érudit, discutant ensemble des preuves de la perfection de l'homme. Le bon sens, le « parler correct » et les mathématiques, s'ils sont conjoints à l'humilité et à la simplicité, conduisent au plus près de la vérité infinie, du Principe ou de l'Un. La théologie dite négative - celle de Plotin, Denys l'Aréopagite ou Jean Scot Erigène - trouve ici son expression la plus paradoxale mais aussi la plus féconde : elle est, pour Nicolas de Cues, un appel à toujours savoir plus et mieux, tout en ayant conscience que notre science ne sera jamais que finie. Elle est encore un appel à se mieux conduire, tant il est vrai que la sagesse exige à la fois l'exactitude de la pensée et la droiture de la conduite. Telle est la sagesse selon l'idiot, cette sagesse qui prend à revers les préjugés de l'époque mais qui n'en est que plus vraie.

Fiche Technique

Paru le : 15/09/2009

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Nicolas de Cusa

Éditeur(s) : Hermann

Collection(s) : Philosophie

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7056-6890-X

EAN13 : 9782705668907

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 137

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,2 cm

Poids : 186 g