Chargement...
Chargement...

De la sensibilité : les esthétiques de Kant

Paru le : 05/12/2014
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Philosophica
Contributeur(s) : Directeur de publication : François (philosophe) Calori - Directeur de publication : Michaël Foessel - Directeur de publication : Dominique Pradelle

21,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Ces contributions confrontent les esthétiques kantiennes aux doctrines classiques de la sensibilité, d'Aristote à Wolff, en passant par Leibniz et Locke. Elles sont également analysées à la lumière de leur postérité, de l'idéalisme allemand à la phénoménologie. Il s'agit notamment de comprendre s'il existe une ou plusieurs conceptions kantiennes de la sensibilité. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

De la sensibilité : les esthétiques de Kant Kant n'a pas écrit une, mais au moins trois « esthétiques » : l'Esthétique transcendantale, qui fixe le statut de l'espace et du temps dans la connaissance des phénomènes, une théorie du respect comme sentiment moral, qui décrit l'articulation entre l'affectivité sensible et la loi de la raison pratique, et une critique du goût, par laquelle Kant retrouve le sens moderne du terme esthétique (théorie du beau). Quel est le lien entre ces acceptions ? Existe-t-il une ou plusieurs conceptions kantiennes de la sensibilité ? Qu'est-ce que le « sujet sensible » s'il doit à la fois recevoir les phénomènes, être affecté par la loi morale et capable de juger de la beauté du monde ? Ce volume répond à ces questions en réunissant les contributions de spécialistes de la critique kantienne et de l'esthétique philosophique. Les esthétiques kantiennes y sont confrontées aux doctrines classiques de la sensibilité, d'Aristote à Wolff, en passant par Leibniz et Locke, puis interrogées quant à leur postérité, de l'idéalisme allemand à la phénoménologie. On interroge la cohérence entre les trois Critiques au fil conducteur de la question de la sensibilité, l'invention d'une sensibilité transcendantale marquant une rupture par rapport à la tradition métaphysique et à l'empirisme. Peut-être comprendra-t-on alors comment un rationalisme conséquent a également pu se présenter comme une « apologie de la sensibilité ».

Fiche Technique

Paru le : 05/12/2014

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Philosophica

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-3504-3

EAN13 : 9782753535046

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 380

Hauteur : 21 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 2,3 cm

Poids : 640 g