Chargement...
Chargement...

Hegel, la naturalisation de la dialectique

Auteur : Emmanuel Renault

Paru le : 15/12/2001
Éditeur(s) : Vrin
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

37,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
19,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Elabore une nouvelle dialectique entre la philosophie hégélienne et les sciences positives de son époque. En effet, bien que l'oeuvre d'Hegel apparaisse comme une critique constructive à l'égard des sciences positives, elle reste néanmoins un travail dans lequel le philosophe définit les modalités d'une collaboration méthodiquement réglée entre philosophie et sciences. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Force est de constater que la Philosophie de la nature de l'Encyclopédie fut, jusqu'à une date récente, presque ignorée par les études hégéliennes, en raison du discrédit dont elle fait généralement l'objet. En cette partie du système, Hegel se serait rendu coupable d'une prétention à concurrencer les sciences positives sur leur propre terrain et à rivaliser avec elles, en révélant ainsi tout à la fois son incompréhension de la scientificité la mieux établie (celle des sciences de la nature) et la faible rationalité de son propre projet d'une science spéculative. Une lecture attentive permet de rectifier ces préjugés. Car Hegel s'y montre attentif et respectueux du savoir positif de son temps, mais encore, il tente d'y définir les modalités d'une collaboration méthodiquement réglée entre philosophie et sciences, tout en fondant cette collaboration sur une épistémologie complète et cohérente. En quoi consiste précisément le projet d'une science spéculative, formulé par Fichte avant d'être réélaboré par Schelling et Hegel, en particulier sous la forme de leurs philosophies de la nature ? En quoi consiste chez Hegel la déduction spéculative de la vérité qui doit permettre de conférer aux savoirs positifs leur fondation dernière ? En quoi consiste la compréhension hégélienne des formes (expérience, lois, théories) et du statut du discours des sciences positives ? Quelle attitude la spéculation doit-elle adopter face aux controverses scientifiques ? Ces questions entretiennent un double rapport avec la Philosophie de la nature de l'Encyclopédie. D'une part, parce que certaines d'entre elles ne peuvent trouver de réponse pertinente que par l'étude de cette partie du système où science spéculative et sciences positives s'entremêlent. D'autre part, parce que l'idée même de philosophie de la nature décrit précisément la forme de fondation des sciences de la nature qui est appropriée à l'épistémologie hégélienne.

Fiche Technique

Paru le : 15/12/2001

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Emmanuel Renault

Éditeur(s) : Vrin

Collection(s) : Bibliothèque d'histoire de la philosophie

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7116-1502-2

EAN13 : 9782711615025

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 320

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 500 g