Chargement...
Chargement...

L'amitié chez Aristote : une mesure de l'affect

Auteur : Marie-Hélène Gauthier

Paru le : 15/09/2014
Éditeur(s) : Kimé
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

32,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Dans la continuité des écrits d'Aristote sur l'éthique et la vertu, sa philosophie se porte sur les formes du rapport à l'autre. Le présent ouvrage est consacré à celle de l'amitié, qui suppose le recours à l'affectivité. Il analyse des concepts développés par le philosophe : la philia, le pathos, la phronèsis, etc. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'amitié chez Aristote : une mesure de l'affect L'éthique d'Aristote, si elle s'offre comme le premier volet supposé d'une philosophie relative aux affaires humaines, ne semble pas devoir se refermer sur une normativité assignable du juste et du vertueux. Et la phronèsis, invoquée par Aristote, au début du livre VI, comme ce qui devrait lever toutes les obscurités héritées des livres précédents, n'achève pas la détermination des conditions de la vertu ni celles de sa production. Il se peut en revanche que les livres VIII-IX, consacrés à la philia, qui pourrait n'être considérée que comme l'une des vertus particulières dont Aristote dresse les portraits, compensent ce risque d'inachèvement de l'éthique, en instaurant, à l'intérieur même d'une structure dyadique (puis communautaire) particulière, la solution substitutive, esquissée, mais aussi affective, d'un problème que l'approche théorique ne résout pas. Ce faisant, Aristote introduirait dans la philosophie les formes du rapport à l'autre, selon une double direction : celle de l'amitié - et de la nécessaire ouverture de la monade vertueuse à la présence de l'autre, perçu comme un parent familier (un oikeion), faisant ainsi de la philanthropie reconnue la source originaire d'une anthropologie, et celle, méthodologique, de la plasticité des discours, écritures, modalités épistémiques, de tout ce qui cherche à dire l'autre, pris entre l'étrange et le familier (seconde application de l'oikeion). Une démarche qui légitimerait doublement le recours à l'affectivité, dans la constitution des modalités d'une éthique praticable et véritable, et dans la reconnaissance de l'affinité de tout discours, texte, écriture, à son objet, pour que soient conjointement pensés le flottement du monde et l'errance dans sa diversité.

Fiche Technique

Paru le : 15/09/2014

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Marie-Hélène Gauthier

Éditeur(s) : Kimé

Collection(s) : Philosophie, épistémologie

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84174-679-8

EAN13 : 9782841746798

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 364

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 460 g