Chargement...
Chargement...

Montaigne et la philosophie

Auteur : Marcel Conche

Paru le : 26/10/2007
Éditeur(s) : PUF
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Perspectives critiques
Contributeur(s) : Non précisé.

15,50 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
11,99 €
Protection: Aucune
Acheter en numérique

Résumé

Montaigne refuse le nom de philosophe, s'attaque vivement à la philosophie dominante de son temps, mais élabore en même temps un nouveau discours philosophique qui reconnaît l'imperfection de toute connaissance humaine et essaie de concilier le temps avec la logique et le moi avec l'autre. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

«Quelle bonté est-ce [...] que le trajet d'une rivière faict crime ?» La diversité des morales collectives, des coutumes et des lois, manifeste la relativité des jugements humains. De là «le relativisme culturel». Mais Montaigne ne s'y tient pas. Loin de se plier à la morale collective de son temps (qui s'accommode de la torture, des procès de sorcellerie, etc.), il la heurte de front par son affirmation des droits de l'individu : de la morale dite des «droits de l'homme», il est le précurseur, le héraut. Là se trouve la borne qu'il met à son scepticisme. Nihiliste en ontologie (à l'échelle humaine, rien n'«est» véritablement), sceptique en épistémologie, Montaigne n'est sceptique ni en éthique (une sagesse est possible comme art d'être heureux), ni en morale (car il y a, pour tout homme, un devoir inconditionnel d'honnêteté et de respect d'autrui).

Fiche Technique

Paru le : 26/10/2007

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Marcel Conche

Éditeur(s) : PUF

Collection(s) : Perspectives critiques

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-13-056554-9

EAN13 : 9782130565543

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 156

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,4 cm

Poids : 255 g