Chargement...
Chargement...

Schelling en 1809 : la liberté pour le bien et pour le mal

Paru le : 24/05/2010
Éditeur(s) : Vrin
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Alexandra Roux - Auteur : Gérard Bensussan - Auteur : Thomas Buchheim - Auteur : Patrick Cerutti - Auteur : Jean-François Courtine - Auteur : Christian Danz

32,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etudes sur "Recherches philosophiques sur l'essence de la liberté humaine" de Schelling, offrant des éclairages divers pour en redécouvrir les structures décisives, dont une logique du néant et de la dualité, une métaphysique de l'amour et de la séparation et une ontologie de la liberté humaine. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Lorsqu'en 1809 paraissent les Recherches sur l'essence de la liberté humaine, Schelling ne soupçonne pas qu'elles deviendront le plus fameux de tous ses livres. Il mesure néanmoins que sa philosophie «se voue au devenir» (X. Tilliette). L'exigence qu'il s'impose d'explication du mal par une exploration de sa racine divine contribue en effet à rendre inévitable la refonte du système. Elle contribue en outre à faire de cet ouvrage un texte sans précédent et sans équivalent dans l'histoire tout entière de la philosophie. Le résultat en est une impressionnante fresque dont le motif central tient en ces quelques mots : la liberté humaine pour le bien et le mal. Les études qu'on lira dans le présent volume témoignent diversement des fruits de cette audace. Elles proposent de relire le chef-d'oeuvre de Schelling à partir de ses sources (Luther, Leibniz, Böhme, Kant), de ses interlocuteurs (Baader, Jacobi, Eschenmayer) et de ses grands lecteurs (Schelling lui-même, Schopenhauer, Kierkegaard, Tillich, Rosenzweig, Heidegger, Pareyson). Ces éclairages divers permettent d'en découvrir ou d'en redécouvrir les structures décisives : une logique du néant et de la dualité, une métaphysique de l'amour et de la séparation, une physique du retrait de la nature divine et de l'exclusion du mal, une ontologie de la liberté humaine, une théodicée où c'est l'homme qui dispose de la puissance du mal, une vision de l'histoire où il y va du tout et de sa disjonction.

Fiche Technique

Paru le : 24/05/2010

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Vrin

Collection(s) : Recherches sur l'idéalisme et le romantisme allemands, n° 5

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7116-2286-X

EAN13 : 9782711622863

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 352

Hauteur : 14 cm / Largeur : 22 cm

Épaisseur : 2,2 cm

Poids : 460 g