Chargement...
Chargement...

Arts libéraux et philosophie dans la pensée antique : contribution à l'histoire de l'éducation et de la culture dans l'Antiquité

Auteur : Ilsetraut Hadot

Paru le : 12/01/2006
Éditeur(s) : Vrin
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

57,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Remise en question de la thèse selon laquelle un cycle de sept disciplines scolaires, connu sous le nom des sept arts libéraux, aurait constitué la base de l'instruction des jeunes gens de rang social élevé dans l'Antiquité. Né dans le néoplatonisme, ce cycle avait une finalité purement philosophique. Réédition avec notes additionnelles, réexamen de la question varronienne et articles nouveaux. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Textes et traditions Depuis le milieu du XIXe siècle, on a généralement considéré qu'un cycle de sept disciplines scolaires (grammaire, dialectique, rhétorique, musique, astronomie, géométrie et arithmétique), connu au Moyen Âge sous le nom des « sept arts libéraux », avait constitué la base de l'instruction habituelle et cela depuis l'époque hellénistique jusqu'à l'époque impériale et au Moyen Âge. Cette thèse, largement vulgarisée par le livre Histoire de l'éducation dans l'Antiquité d'Henri-Irénée Marrou, est fondamentalement remise en question dans le présent ouvrage, qui montre que ce fameux cycle des sept arts, que l'on croyait déjà connu par Varron au Ier siècle avant J.-C., est né en réalité dans le néoplatonisme et n'a jamais constitué le programme d'éducation des jeunes gens de rang social élevé au cours de l'Antiquité : notamment les sciences mathématiques du quadrivium ne faisaient pas partie de cette formation. En outre, la représentation de ce cycle et de sa finalité était purement philosophique. La première partie de l'ouvrage, qui reprend le texte de la première édition, étudie les théories principales sur l'éducation et la culture générale (paideia) à l'époque classique, ainsi que les systèmes scolaires à l'époque hellénistique (chap. I et II), pour aboutir à une esquisse des étapes préparatoires à la formation du cycle des sept arts libéraux dans le moyen-platonisme (chap. III). Le chapitre IV décrit la naissance du cycle en question chez les néoplatoniciens, tel qu'il est attesté dans le De ordine d'Augustin et les Noces de Philologie et de Mercure de Martianus Capella, et les conditions de sa réception au Moyen Âge chrétien. Les deux derniers chapitres (V et VI) examinent le système scolaire et l'étendue de la culture générale à l'époque impériale, ainsi que la notion d'enkyklios paideia. Cette nouvelle édition comprend des notes additionnelles au texte préalablement publié, un réexamen de « la question varronienne » qui tient compte de publications parues entre 1983 et 2003 (B. Cardauns, N. Cipriani, J. Doignon et D. Shanzer), et six articles sur certains thèmes fondamentaux traités dans la première édition, comme l'enseignement des mathématiques et de la médecine à l'époque impériale, l'organisation de l'enseignement philosophique, l'attitude des philosophes à l'égard du savoir encyclopédique ou la signification du terme « électique » dans la philosophie antique. Le livre s'adresse à des lecteurs intéressés par l'histoire de l'éducation, de l'enseignement et de la culture.

Fiche Technique

Paru le : 12/01/2006

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Ilsetraut Hadot

Éditeur(s) : Vrin

Collection(s) : Textes et traditions, n° 11

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7116-1823-4

EAN13 : 9782711618231

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 578

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 3,6 cm

Poids : 1100 g