Chargement...
Chargement...

Ego trip : la société des artistes sans oeuvre

Auteur : Luis de Miranda

Paru le : 15/04/2003
Éditeur(s) : Max Milo
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Mad
Contributeur(s) : Non précisé.

12,17 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Essai sur un phénomène post-moderne baptisé escapism par les médias anglo-saxons. L'individu dans un mouvement qualifié d'ego trip se replie sur un moi fantasmé et se rêve artiste. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Un phénomène grave, baptisé «escapism» par les médias anglo-saxons, est en train de dissoudre le lien social en Occident. Face au chaos du monde globalisé, de plus en plus d'individus se retirent dans l'univers onirique d'un Moi fantasmé. Le capitalisme actuel génère ce romantisme de masse. En plein «Ego trip», l'homme contemporain est d'autant plus docile et consommateur qu'il ne rêve plus que de révolutions mentales et privées. Cet autiste light abandonne le contrôle du réel aux superstructures et s'isole dans ce qu'il croit être sa psyché artiste. Son imaginaire naïf est standardisé et son bien-être virtuel. L'homme postmoderne est un artiste sans oeuvre. En multipliant les références tragi-comiques, cet essai, à mi-chemin entre littérature et philosophie, s'attaque aux barreaux de nos prisons dorées.

Fiche Technique

Paru le : 15/04/2003

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Luis de Miranda

Éditeur(s) : Max Milo

Collection(s) : Mad

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-914388-35-7

EAN13 : 9782914388351

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 125

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,3 cm

Poids : 180 g