Chargement...
Chargement...

Etudes sur la théorie stoïcienne de l'action

Paru le : 19/09/2011
Éditeur(s) : Vrin
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Textes et traditions
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Marie-Odile Goulet-Cazé

48,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Ces études, qui présentent la manière dont les stoïciens pensent l'action, se concentrent sur les rapports complexes qui unissent les notions de représentation, d'impulsion et de raison. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le vivant est supérieur au non-vivant par deux traits, la représentation et l'impulsion (Philon d'Alexandrie). Une représentation n'entraîne pas, en l'absence d'assentiment, une impulsion pratique (Plutarque). Il faut que je me promène : c'est seulement quand je me suis dit cela et que j'ai approuvé cette idée qui est mienne qu'alors je me promène (Sénèque). La tendance première que possède l'animal vise à se conserver lui-même, parce que la nature le rend attaché à lui-même dès l'origine (Diogène Laërce). Si tout arrive par le destin, il s'ensuit bien sûr que tout arrive du fait de causes situées en amont, cependant non pas du fait de causes principales et complètes, mais du fait de causes auxiliaires et prochaines. Si ces dernières ne sont pas en notre pouvoir, il ne s'ensuit pas que l'impulsion non plus ne soit pas en notre pouvoir (Cicéron). Pour l'être raisonnable, la même action qui est conforme à la nature est aussi conforme à la raison (Marc Aurèle). Les principes qui permettent aux stoïciens d'expliquer l'action sont naturels et mettent en jeu deux domaines : d'une part l'étude des actes ou des états mentaux par lesquels un animal, et plus particulièrement un animal rationnel, devient agent ; d'autre part l'inscription de cet agent dans un environnement, du corps qui l'affecte immédiatement au tout du cosmos. De là vient la délimitation des objets sur lesquels se concentrent les études du présent ouvrage : les rapports complexes qui unissent les notions de représentation ((...)), d'impulsion ((...)), d'assentiment ((...)) et de raison ((...)), et la manière originale dont les stoïciens ont pensé cette inscription de l'agent dans le monde, à la fois en tant qu'il est un vivant (par la notion d'attachement à soi) et en tant qu'il est un corps (par la notion de causalité).

Fiche Technique

Paru le : 19/09/2011

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Vrin

Collection(s) : Textes et traditions

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7116-2394-7

EAN13 : 9782711623945

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 3,4 cm

Poids : 908 g