Chargement...
Chargement...

Grammaire de l'objectivité scientifique : au coeur de l'épistémologie de Karl Popper

Auteur : Emmanuel Malolo Dissakè

Paru le : 15/11/2012
Éditeur(s) : Dianoïa
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

38,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cette synthèse porte sur la contribution de K. Popper à la philosophie des sciences. Conjuguant l'objectivité et le relativisme, l'épistémologie du philosophe propose une science consciente de ses limites mais ouverte à l'évaluation du profane, une science débarrassée de l'obsession du résultat et des certitudes orgueilleuses. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Fondements de la Philosophie Contemporaine des Sciences Grammaire de l'Objectivité Scientifique. Au coeur de l'Epistémologie de Karl Popper Comment comprendre avec Popper cette phrase ordinaire et finalement pas si banale, selon laquelle la science est objective ? tel est l'objet de ce livre. Une fois qu'on s'est convaincu qu'il n'y a pas de point de vue de nulle part, que non seulement personne ne peut être fondé à revendiquer le point de vue de l'universalité, mais qu'en plus celui-ci est inatteignable, l'idée d'objectivité est du même coup condamnée à n'être qu'une enveloppe vide ou peut-être encore avoir quelque contenu ? Le défi que semble relever la philosophie poppérienne, c'est précisément de maintenir en même temps ce que nous aurons appris l'historiographie, la sociologie et la philosophie contemporaines des sciences et l'affirmation de l'objectivité comme caractéristique principale de la connaissance scientifique. Elle renvoie dos à dos l'anxiété cartésienne et le relativisme comme deux faces d'une même médaille qui ont en commun l'exigence fondationaliste. C'est que pour Popper, l'opposition objectivisme/relativisme est devenue caduque. En conséquence, se développe une conception de la science et de l'objectivité qui tient compte de ce qu'on n'a jamais, avec elles, définitivement surmonté la biographie, les pressions politiques ou tout banalement l'erreur, et que nous n'avons pas le luxe de construire sur des fondations solides et fiables. Du coup, l'objectivité ne sera plus associée ni à la certitude, ni à l'orgueil d'une science qui réussit, ni à la satisfaction devant les résultats scientifiques, mais plutôt à la reconnaissance des limites, l'établissement clair des conditions de possible fausseté de notre savoir, l'ouverture à l'évaluation par n'importe qui. En cette alchimie de la perspective objectiviste poppérienne, se joue une véritable révolution, ou à défaut une vraie tentative de révolution, car le but avoué du philosophe est de faire mieux que la tradition qui va de Descartes à Reid, et d'apporter enfin une solution à une question à laquelle, de Platon à Wittgenstein, on n'a pas su répondre. Une véritable somme sur la philosophie d'un des plus grands penseurs du XXè siècle

Fiche Technique

Paru le : 15/11/2012

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Emmanuel Malolo Dissakè

Éditeur(s) : Dianoïa

Collection(s) : Fondements de la philosophie contemporaine des sciences

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-913126-14-6

EAN13 : 9782913126145

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 406

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 525 g