Chargement...
Chargement...

La philosophie au travail : l'expérience ouvrière de Simone Weil

Auteur : Nadia Taïbi

Paru le : 18/05/2009
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

26,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
19,50 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

S. Weil débute son travail d'ouvrière chez Alsthom en 1934, poussée par la force de son engagement politique. L'étude montre comment, à travers cette expérience, la philosophe interroge non pas l'exploitation des ouvriers mais l'oppression qui la supporte. Remettant en question la doctrine marxiste, elle tente de penser la condition ouvrière et met en évidence l'usine comme monde totalitaire. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Penser la condition ouvrière en 1934 est déjà le fait - entre autres - des «grands penseurs bolchéviks», comme Simone Weil les appelle. Nul doute qu'il existe parmi eux certains théoriciens sincères. Cependant, comment ne pas se questionner sur la valeur d'une théorie dès lors quelle ne s'éprouve que sous le mode d'exposés rédigés pour les membres d'un même parti ? Ce livre veut montrer pourquoi Simone Weil, reprenant Marx et rejetant le marxisme, ne pouvait que chercher à comprendre de l'intérieur le monde ouvrier en se faisant elle-même ouvrière. Il fallait être en contact pour penser l'oppression, c'est-à-dire pour lui résister.

Fiche Technique

Paru le : 18/05/2009

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Nadia Taïbi

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Ouverture philosophique

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-09592-5

EAN13 : 9782296095922

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 267

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 365 g