Chargement...
Chargement...

Le vide et la haine : éléments pour une histoire archaïque de la négativité

Auteur : André Laks

Paru le : 17/03/2004
Éditeur(s) : PUF
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Libelles
Contributeur(s) : Non précisé.

10,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Étudie la question du négatif dans la philosophie grecque en tant que représentation du vide et de la haine et à travers l'exemple du poème de Parménide. Le poème fait état d'une dualité, celle qui dans la philosophie constituera les éléments. Dans cette oeuvre, Parménide sera le premier à se retourner contre lui-même en un acte suicidaire. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Cet essai développe une communication présentée au colloque «Que faisons-nous du négatif?», organisé en décembre 2002 par l'Institut de la pensée contemporaine. J'y avais posé la question de savoir ce qu'eux avaient fait du négatif - eux, les Grecs - et plus précisément, ce qu'en avaient fait, après Parménide, le penseur de l'Être (mais aussi, moins connu, celui de l'Amour), Leucippe, le philosophe du vide (et du plein), et Empédocle, celui de la Haine (et de l'Amour). Au lecteur de juger s'«ils» nous parlent encore de «notre» négatif.

Fiche Technique

Paru le : 17/03/2004

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : André Laks

Éditeur(s) : PUF

Collection(s) : Libelles

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-13-054271-9

EAN13 : 9782130542711

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 128

Hauteur : 19 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 0,5 cm

Poids : 75 g