Chargement...
Chargement...

Métaphysique et biologie : Kant et la constitution du concept d'organisme

Auteur : Philippe Huneman

Paru le : 20/06/2008
Éditeur(s) : Kimé
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Jean Gayon

38,60 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etude de la façon dont E. Kant entreprend une analytique du jugement biologique qui soutient que le concept de fin naturelle est réalisé par les êtres auto-organisés, les organismes. Il attribue ainsi au concept de finalité un sens désolidarisé de l'idée d'intention et légitime de ce fait une pratique biologique autonome c'est-à-dire qui ne repose plus sur des présupposés théologiques. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Kant est contemporain des réflexions multiples à travers lesquelles les historiens modernes s'accordent à reconnaître la naissance de ce que nous appelons biologie autour de 1800 : la Critique de la faculté de juger est donc le témoin direct d'une mutation des concepts par lesquels une science de la vie telle que nous l'entendons devient possible. Ce livre entend suivre les raisons pour lesquelles, à partir d'une critique initiale des concepts de contingence et de finalité dans la métaphysique classique, Kant en vient, dans la Critique de la faculté de juger, à entreprendre une analytique du jugement biologique centrée sur la catégorie d'«être organisé». L'analyse suit donc les diverses inflexions du concept de finalité chez Kant à partir de l'Unique fondement d'une preuve de l'existence de Dieu (1763), où Kant pose la distinction cardinale entre finalité comme système - réalisant un ordre nécessaire selon les lois de la nature - et finalité comme technique - réalisant un ordre contingent. On examine alors comment les transformations du concept de finalité par Kant réfléchissent certains des moments majeurs de la constitution du concept d'organisme par des scientifiques de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Les notions kantiennes de «principe régulateur» et de «fin naturelle», nécessaires à la compréhension de l'idée d'organisme, se révèlent donc propres à élucider les concepts majeurs qui émergent alors : type, milieu, épigénèse, fonctions et normes, adaptations. La question métaphysique précritique de la contingence s'avère ressaisie par le criticisme dans ce réseau de notions. Au moment où de plus en plus de biologistes, dans le cadre de la théorie de l'évolution, s'interrogent sur le statut à accorder à l'organisme et envisagent son éventuelle réévaluation (après son éclipse dans la biologie néodarwinienne centrée sur les gènes et les populations) cette enquête sur la constitution du concept d'organisme entend aussi contribuer à clarifier les enjeux et difficultés de cette entreprise biologique.

Fiche Technique

Paru le : 20/06/2008

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Philippe Huneman

Éditeur(s) : Kimé

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84174-455-8

EAN13 : 9782841744558

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 553

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 4,3 cm

Poids : 726 g