Chargement...
Chargement...

Anti-Schelling

Auteur : Friedrich Engels

Paru le : 07/01/2011
Éditeur(s) : la Phocide
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : La passée
Contributeur(s) : Préfacier : Gérard Bensussan - Traducteur : Philippe Lewandowski - Traducteur : Héloïse Bailly

14,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Ecrits en 1841 et 1842 et demeurés jusque là inédits en français, ces trois textes constituent des éléments de la critique de F. Engels envers Schelling. La leçon inaugurale donnée par Schelling à l'Université de Berlin en est le centre. Le jeune F. Engels se fait le défenseur de la philosophie de Hegel. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

En Grèce centrale, autour du Parnasse, la Phocide antique est un pays de passage, un carrefour où se joignent les routes de Delphes et de Daulis. À cette croisée des chemins, Oedipe prit part à son destin pour s'ouvrir aux bifurcations de l'existence, à ses voies impensées. Terre de retour et d'errance, territoire de l'ailleurs, la Phocide est le lieu d'une appartenance révélée où pourtant le meurtre du père n'est encore qu'une erreur, le savoir une porte ouvrant sur l'abîme et le sol à nouveau foulé le commencement d'un exil. Le 15 novembre 1841 au soir, dans l'Aula Magna de l'Université de Berlin, des centaines d'auditeurs se pressent pour entendre la leçon inaugurale de Schelling. La solennité de l'événement et la tension qui y préside n'échappent à personne. Dès les premières lignes de l'Anti-Schelling, recueil des trois textes inédits en français, écrits entre 41 et 43, le très jeune Engels restitue ce climat avec un vrai talent journalistique et littéraire. Mais il ne faudrait pas croire que le témoignage d'Engels relève seulement du genre reportage ou compte-rendu. Il se tient véritablement à la hauteur de l'événement, dont il circonstrit sténographiquement l'enjeu gigantomachique. L'amphithéâtre est un « champ de bataille », écrit Engels, une scène métaphysique, l'arène où vont bifurquer dans l'affrontement les deux voies de la philosophie : « deux vieux amis de jeunesse, collègues de dortoir à Tübingen, se font face quarante ans plus tard... L'un d'eux [Hegel] mort depuis dix ans mais plus vivant que jamais. L'autre [Schelling] intellectuellement mort depuis trois décennies » et pourtant de retour. Le jugement est évidemment prévenu et le parti d'Engels est pris dès le début, « protéger le tombeau du grand homme » contre toutes les attaques qui s'annoncent. Engels délivre ainsi un document de première importance pour saisir l'actualité d'une césure destinée à faire époque. Deux temporalités s'entrecroisent, deux optiques sans promesse d'homogénéité, qui montrent comment les radicalités philosophiques et politiques ne sauraient se superposer ni se confondre.

Fiche Technique

Paru le : 07/01/2011

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Friedrich Engels

Éditeur(s) : la Phocide

Collection(s) : La passée

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-917694-11-4

EAN13 : 9782917694114

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 155

Hauteur : 19 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 210 g