Chargement...
Chargement...

La fascination de l'Inde en Allemagne, 1800-1933

Paru le : 23/09/2004
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Etudes germaniques
Contributeur(s) : Directeur de publication : Marc Cluet

20,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etudes sur cette fascination qui s'était manifestée ponctuellement à l'époque des Lumières et du pré-romantisme (Sturm und Drang) et s'est considérablement amplifiée autour de 1800 pour deux raisons essentielles : l'éveil du sentiment national en terre germanique et l'exposition d'une filiation à partir du sanscrit, valorisante pour les Allemands. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

La fascination de l'Allemagne pour l'Inde qui s'était manifestée ponctuellement à l'époque des Lumières et du préromantisme (Sturm und Drang) s'est amplifiée considérablement autour de 1800 par la conjonction de deux facteurs: d'une part, l'éveil du sentiment national en terre germanique dans le contexte des guerres révolutionnaires et napoléoniennes; d'autre part, l'observation, plus ou moins scientifique, d'affinités entre l'allemand et le sanscrit. On se mit en quête d'une antiquité mythique, «indogermanique», supérieure aux antiquités classique et biblique qui avaient jusque là servi de référence aux Allemands, comme aux autres peuples d'Occident. Les études réunies dans le présent volume explorent les différentes impulsions sorties du mythe «indogermanique». Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le tableau est très diversifié. L'Inde a servi de modèle à des projets non seulement de repyramidage social au profit d'«élites», mais aussi de fraternisation universelle sous le signe de la non-violence. Elle fut même considérée comme laboratoire probable, à terme, du «socialisme scientifique» pour l'Orient. Autour de 1900, les grandes visions ont, en partie, fait place aux aspects «curieux», mais elles n'ont jamais disparu totalement, y compris dans le registre humaniste. D'une certaine manière, les Indes fabuleuses des XVIIe et XVIIIIe siècles étaient de retour, mais rehaussées de la couleur locale recueillie dans les voyages et de l'érotisme trouble caractéristique de l'époque. Le présent volume rend compte de l'«indomanie» allemande dans sa diversité. L'illusion rétrospective du vrai qui veut que toutes les composantes de la culture allemande, perverties «massivement» sous le IIIe Reich, aient contribué à son avènement est dissipée - mais sans que ne soit jamais perdue de vue, bien sûr, la dangerosité intrinsèque de certains registres de cette «indomanie».

Fiche Technique

Paru le : 23/09/2004

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Etudes germaniques

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-86847-967-7

EAN13 : 9782868479679

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 351

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,8 cm

Poids : 540 g