Chargement...
Chargement...

La visibilité de l'invisible : Merleau-Ponty entre Cézanne et Proust

Auteur : Mauro Carbone

Paru le : 01/10/2001
Éditeur(s) : G. Olms
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Europaea memoria
Contributeur(s) : Non précisé.

37,50 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Sans être orientée vers les problèmes théoriques caractéristiques de l'esthétique, la méditation de Merleau-Ponty sur l'art et la littérature apparaît comme une partie intégrante ou, pour reprendre une expression récurrente dans ses écrits, comme "partie totale" de sa philosophie : cette partie dans laquelle la totalité se replie et d'où elle est rendue visible. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Présentation en français La méditation de Maurice Merleau-Ponty sur l'art et la littérature interroge de façon privilégiée les recherches de Cézanne et de Proust. En effet, pour elles aussi - souligne Paul Ricœur - «le problème central fut celui d'une création de sens qui restitue et manifeste l'antérieur». Cet ouvrage, donc, se consacre tout d'abord à l'interrogation que Merleau-Ponty ne cesse de leur adresser, sans toutefois l'isoler de l'ensemble de son œuvre. De même que dans certains tableaux flamands un miroir ou un plat métallique concentrent en soi toute la scène représentée, dans certains chapitres de ce travail, l'élaboration philosophique de Merleau-Ponty se montre concentrée dans l'interrogation parallèle qu'il adresse à la peinture de Cézanne ou à la Recherche de Proust, alors que dans d'autres chapitres cette même interrogation se trouve projetée dans le cadre plus ample de l'élaboration philosophique qui lui est contemporaine. Par la structure même de cet ouvrage, la méditation de Merleau-Ponty sur l'art et la littérature apparaît donc comme «partie totale» de sa méditation philosophique : cette partie dans laquelle la totalité se replie et d'où elle est rendue visible. Autre présentation Maurice Merleau-Pontys Gedanken über Kunst und Literatur beschäftigen sich vor allem mit Studien Cézannes und Prousts. Tatsächlich bestand auch für diese Studien - unterstreicht Paul Ricœur - "das zentrale Problem darin, Sinn zu schaffen, der das Vorherige wiederherstellt und zum Ausdruck bringt." Dieses Werk widmet sich daher vor allem der unablässigen Beschäftigung Merleau-Pontys mit Cézanne und Proust, ohne diese jedoch von seinem Gesamtwerk zu isolieren. Wie in manchen flämischen Gemälden ein Spiegel oder ein Metallteller in sich die gesamte dargestellte Szene reflektieren, so zeigt sich in einigen Kapiteln dieser Arbeit Merleau-Pontys philosophisches Denken Konzentriert im gleichzeitigen Nachdenken über die Malerei Cézannes und über Prousts Recherche. In anderen Kapiteln dagegen wird dieselbe Fragestellung in den weiteren Kontext der von Merleau-Ponty gleichzeitig unternommenen philosophischen Forschungen eingebettet. Der Aufbau des vorliegenden Werkes läßt Merleau-Pontys Gedanken über Kunst und Literatur so als partie totale seines philosophischen Denkens erscheinen : als den Teil, in dem die Gesamtheit enthalten ist und von dem aus sie sichtbar gemacht wird.

Fiche Technique

Paru le : 01/10/2001

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Mauro Carbone

Éditeur(s) : G. Olms

Collection(s) : Europaea memoria

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 3-487-11383-X

EAN13 : 9783487113838

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 194

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : - g