Chargement...
Chargement...

Le devenir commun : corrélation, habitualité et typique chez Husserl

Auteur : Valérie Kokoszka

Paru le : 03/03/2004
Éditeur(s) : G. Olms
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

30,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Analyse et reprise du concept de corrélation au sein de la phénoménologie génétique. Aborde aussi les implications phénoménologiques et métaphysiques. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Présentation en français Inscrit dans le cadre méthodologique de la phénoménologie génétique par la voie de l'ontologie ou encore du monde de la vie, l'ouvrage élabore la genèse de la subjectivité et de l'intersubjectivité en l'enracinant dans la genèse corrélative de la sphère mondaine dans l'optique d'amener à la compréhension l'être au monde des monades comme vie habitualisée dans un environnement typique familier. Pour ce faire, la thèse s'appuie sur l'analyse et la reprise du concept de corrélation au sein de la phénoménologie génétique afin de faire surgir la corrélation originaire du devenir soi de la monade et du devenir familier du monde. Les implications phénoménologiques de cette corrélation peuvent alors être décrites dans leur légalité éidétique aussi bien au plan de la vie de la personne qu'au plan de la vie communautaire ouvrant l'espace d'une praxis communautaire ancrée dans l'horizon mondain. Quant aux implications métaphysiques de cette perspective phénoméno-logique, que Husserl nomme tantôt ontologie universelle concrète tantôt métaphysique du monde, elles sont abordées via l'interrogation des relations complexes et parfois déroutantes qu'entretiennent l'archéologie et la téléologie de la genèse de la vie de conscience. Autre présentation Dieses Werk siedelt sich im methodologischen Rahmen der genetischen Phänomenologie an, und zwar über den Weg der Ontologie oder auch der Lebenswelt. Es geht darum, die Genese der Subjektivität und Intersubjektivität zu erarbeiten, indem diese in die korrelative Genese der weltlichen Sphäre verankert wird in der Absicht, zu einem Verstehen des In-der-Welt-Seins der Monaden als gewohnheitsmäbetaigem Leben in einer typisch heimischen Umgebung zu gelangen. Um dies zu bewerkstelligen, stützt sich die These auf die Analyse und die Wiederaufnahme der Korrelation im Rahmen der genetischen Phänomenologie, um die originäre Korrelation des Selbstwerdens der Monade und des Heimischwerdens der Welt aufzuzeigen. Die phänomenologischen Implikationen dieser Korrelation können dann in ihrer eidetischen Gesetzmäbetaigkeit beschrieben werden, dies sowohl auf der Ebene des Lebens des Einzelnen als auch auf der des gemeinschaftlichen Lebens. Auf diese Weise eröffnen sie den Raum einer gemeinschaftlichen Praxis, die im weltlichen Horizont verankert ist. Was die metaphysischen Implikationen dieser phänomenologischen Perspektive betrifft - die Husserl bisweilen als allgemeine konkrete Ontologie, bisweilen als Metaphysik der Welt bezeichnet -, so werden sie auf dem Weg einer Untersuchung der komplexen und manchmal verwirrenden Beziehungen zwischen Archäologie und Teleologie der Genese des Lebens des Bewusstseins beleuchtet.

Fiche Technique

Paru le : 03/03/2004

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Valérie Kokoszka

Éditeur(s) : G. Olms

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 3-487-12560-9

EAN13 : 9783487125602

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 220

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : - g