Chargement...
Chargement...

L'intelligence de la pitié : phénoménologie de la communauté

Auteur : Emmanuel Housset

Paru le : 13/02/2003
Éditeur(s) : Cerf
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : La nuit surveillée
Contributeur(s) : Préfacier : Jean-Luc Marion

32,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une étude sur l'essence de la pitié de façon à pouvoir séparer la fausse pitié qui est méprisante de celle qui abrite notre humanité. Celle-ci, en étant respectueuse d'autrui, s'inscrit dans une éthique concrète selon laquelle la communauté humaine est faite de souffrance et de joie. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

La pitié apparaît au premier abord comme dangereuse et irrationnelle et c'est pourquoi toute morale rationnelle semble devoir ou refuser totalement un tel sentiment, ou le cantonner dans une fonction secondaire. Cependant, un homme incapable de pitié, ou s'interdisant toute pitié, paraîtrait aussi dépourvu de toute humanité. Tel est le paradoxe propre à la pitié qui nous met en question, parce que cette pitié n'est ni un simple aspect de notre vie subjective, ni un simple instinct naturel, mais est au contraire ce qui s'annonce comme une dimension fondamentale de notre existence : elle est le lieu où nous pouvons nous perdre en fuyant ce qu'il y a d'insupportable en l'autre, à savoir sa souffrance, et cela soit par refus de la pitié, soit par une pitié méprisante et condescendante, soit par une pitié générale du genre humain qui demeure indifférente à celui qui nous fait face. Néanmoins, au-delà de toutes les formes possibles de pitiés malveillantes, la vraie pitié s'annonce comme le lieu unique où nous pouvons nous ouvrir à ce que nous devons être, dans la pudeur d'une écoute patiente d'autrui qui le laisse être avant de vouloir le comprendre. Il ne s'agit pas d'écrire une histoire de la pitié, mais de dévoiler la seule vraie pitié comme unique accès possible à autrui et comme unique origine d'une véritable communauté humaine : elle est une intelligence de l'amour qui seule respecte la parole propre d'autrui et qui seule permet de vivre ensemble. Qui n'écoute pas l'insupportable souffrance d'autrui ne voit ni autrui ni lui-même et demeure un homme seul livré au monde. Au contraire, celui qui s'ouvre à la singularité inappropriable d'autrui, avant tout jugement, peut comprendre quel est «son» devoir, sa tâche insubstituable dans la réalisation de la justice.

Fiche Technique

Paru le : 13/02/2003

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Emmanuel Housset

Éditeur(s) : Cerf

Collection(s) : La nuit surveillée

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-204-07093-9

EAN13 : 9782204070935

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,6 cm

Poids : 270 g