Chargement...
Chargement...

Dialogue avec les schizophrénies

Auteur : Jean Gillibert

Paru le : 01/03/2011
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Jean Gillibert

24,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
18,38 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Rend compte des difficultés sémiologiques, sémantiques, voire ontologiques, qu'a posées la notion de "schizo-phrénie" à la fin du XIXe siècle et dont nous portons encore l'héritage. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Dialogue avec les schizophrénies L'auteur a voulu, dans cet essai, rendre compte des difficultés sémiologiques, sémantiques, voire ontologiques, qu'a posées l'irruption de la notion de schizophrénie à la fin du XIXe siècle et dont nous portons encore l'héritage. Il a voulu rappeler que schize, inconscient et psychanalyse sont historiquement et existentiellement liés, même si Freud pensait que les schizophrénies étaient hors d'atteinte par la thérapeutique de la psychanalyse. C'est parce que nous avons oublié la disruption de sens - tout sens est disruptif - qu'a été cette entrée de la schize (coupure, clivage, Spaltung) dans le domaine de « psyché » que la violence nouvelle du sens ancien de la séparation risque à nouveau de nous échapper. Nous lui avons préféré la réassurance - jusqu'au dogmatisme - des distributions épistémologiques de discours. L'autisme accompagnait la schize et peut-être la fondait, c'est ce que pensait Bleuler. Le narcissisme de Freud reprenait cette ambiguïté sans pouvoir fonder et non plus déterminer - mais cela était-il possible ? - l'originaire pulsionnel narcissique sur le principe fonctionnel d'exclusion - le négativisme vis-à-vis d'autrui - ou sur le principe indéterminé de l'extériorité, fût-elle le « naturel » ou le divin. Peut-être les deux : d'où ce thème du dialogue avec une clinique sous-jacente mais très présente et avec une issue thérapeutique possible. Ici, la maladie psychique n'est pas niée, comme ont tendance à le faire les « modernes ». Les schizophrénies ne sont ni des « n'importe quoi » relationnels, ni des délits d'épistémé. Cette attitude dialogale face à la clinique de ce qui se montre, se vit, se voit, se sait, se tait, relève d'une anthropologie psychanalytique.

Fiche Technique

Paru le : 01/03/2011

Thématique : Textes de psychanalyse

Auteur(s) : Auteur : Jean Gillibert

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Psychanalyse et civilisations. Trouvailles et retrouvailles

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-54292-1

EAN13 : 9782296542921

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 261

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 330 g