Chargement...
Chargement...

La construction du sentiment d'exister

Auteur : Jean-Paul Matot

Paru le : 22/07/2008
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Bernard Golse

24,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
18,00 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Recueil de fragments d'articles publiés entre 1984 et 2005 s'interrogeant sur les racines du sentiment d'exister et qui partant de la pathologie ou des difficultés d'être, raisonnent sur la normalité. La cruauté, les destins de l'illusion, les avatars de la filiation, la fascination par la représentation et enfin le travail sur le deuil sont abordés. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Ce livre rend accessible au lecteur profane les enjeux du développement psychique, et propose au professionnel un éclairage psychanalytique original sur ce qui traverse sa clinique quotidienne. A l'aube de la vie, l'émergence du sentiment d'exister prend la forme de la cruauté, dont la transformation par le masochisme maternel permettra la constitution d'une première enveloppe du Soi. Le paradoxe de l'existence - la construction du sentiment d'exister nécessite la rencontre d'une altérité qui en menace les fondements mêmes - ouvre la question du double, centrale dans les textes d'Hoffmann et de Tournier, et celle de la transformation de l'espace d'illusion, sans cesse menacée de se figer du côté de l'illusion perverse. C'est cette crête périlleuse qu'emprunte Britten pour tenter de dépasser, par la création artistique, l'amour meurtrier de l'enfance. Recherche littéraire, philosophique, scientifique, pour Aragon, Sartre, Champollion, la question des origines, autre formule paradoxale qu'empruntent la construction et la transmission du sentiment d'exister, est au coeur de ce qui pousse à la représentation. L'analyse du tableau célèbre de Velasquez, Les Ménines, met en évidence le jeu des espaces où se figure, se transmet et se représente l'expérience d'être. La construction du sentiment d'exister, étroitement liée aux avatars des processus de symbolisation, rencontre inévitablement la question du deuil, envisagée par l'auteur sous l'angle de l'appropriation d'une figure intermédiaire entre perception et représentation, à la fois présente et absente, assurant la continuité de l'investissement objectal. Au terme de cet itinéraire, c'est la croyance, mode d'appréhension du monde, qui est interrogée dans son rapport au sentiment d'exister ; croyance et curiosité constituent en effet pour l'auteur les deux pôles organisateurs de l'activité de pensée, conçue comme oscillation permanente entre processus de liaison, créateurs de sens, et processus de déliaison, «ouvreurs» du champ psychique.

Fiche Technique

Paru le : 22/07/2008

Thématique : Textes de psychanalyse

Auteur(s) : Auteur : Jean-Paul Matot

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Etudes psychanalytiques

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-05873-6

EAN13 : 9782296058736

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 254

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 325 g