Chargement...
Chargement...

Atlas du renseignement : géopolitique du pouvoir

Auteur : Sébastien Laurent

Paru le : 04/09/2014
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Cartographe : Aurélie Boissière

24,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Composé de quatre chapitres thématiques et d'une soixantaine de cartes, cet atlas illustré rend compte du fonctionnement du renseignement dans le monde aux XXe et XXIe siècles : les coopérations, les rivalités, les objectifs, les enjeux, etc. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Le renseignement pour la première fois cartographié Le renseignement, dans sa double dimension intérieure et internationale, a longtemps relevé de la compétence exclusive de l'État. Mais à l'âge de la globalisation et de la souveraineté partagée, de nombreux facteurs - le développement des coopérations internationales, les changements géopolitiques liés à la fin de la guerre froide, la demande de transparence des sociétés post-démocratiques, le développement exponentiel des réseaux ainsi que la généralisation de l'accès à l'Internet - ont profondément bouleversé les conditions dans lesquelles s'exerce cette activité. En abordant les problématiques les plus contemporaines du renseignement dans leurs dimensions historiques, politiques, juridiques et éthiques, ce premier Atlas du renseignement tente d'apporter une vision complète sur un sujet secret. Observer, influencer, agir Covert action de la CIA, KGB en Afrique, assassinats des membres de « Septembre noir », la collecte de l'information et son analyse - activités principales du renseignement - sont au service des stratégies d'influence et d'action des États. Le renseignement face aux crises De Pearl Harbor en 1941 au débarquement allié en Normandie en 1944, de la guerre du Kippour en 1973 au 11 septembre 2001, c'est dans les crises que l'on éprouve la qualité des services mais aussi que l'on mesure leurs défaillances. Quand les États coopèrent Qu'il s'agisse de réseaux à couverture mondiale, comme Echelon et Interpol, ou régionale, comme Condor et Schengen, les coopérations multilatérales entre États brouillent les catégories d'amis, d'alliés et d'ennemis et rendent paradoxalement le monde moins lisible. Le renseignement dans les sociétés ouvertes L'Open Source, le pouvoir spectaculaire de l'Internet et des réseaux que les scandales Wikileaks et Snowden ont révélé, ainsi que les exigences de contrôle et de transparence des sociétés post-modernes, menacent la solidité du secret et remettent en cause le monopole des États sur la sécurité. Demain : la fin du secret, la fin des États ? Les États pourront-ils assumer, technologiquement et financièrement, la masse toujours croissante d'information ouverte, ou devront-ils en abandonner le monopole à quelques géants privés ? Sauront-ils changer et réformer leurs agences pour garantir leur avenir au sein des sociétés ouvertes ?

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Cadeaux de Noël : Des Sciences Humaines 1

La sélection des libraires des rayons Sciences Humaines, Politique/Actualité et Religions/Spiritualités

Fiche Technique

Paru le : 04/09/2014

Thématique : Police

Auteur(s) : Auteur : Sébastien Laurent

Éditeur(s) : Presses de Sciences Po

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7246-1555-7

EAN13 : 9782724615555

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 191

Hauteur : 19 cm / Largeur : 25 cm

Épaisseur : 1,3 cm

Poids : 640 g